Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Ouganda Le vol d’électricité coûte 27 millions $ par an


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Le-vol-d-electricite-coute-27-millions-$-par-an

Non content d’être la zone la moins électrifiée du globe, l’Afrique subsaharienne est également celle où l’électricité coûte la plus chère. L’Ouganda est une belle illustration de ces problèmes, dont l’une des conséquences néfastes est le vol massif d’électricité.

L’Ouganda perd en moyenne 100 milliards de shillings ougandais (27,2 millions $) par an à cause du vol d’électricité. Cette information a été communiquée par l’Umeme, le distributeur électrique national par le biais de Peter Kaujju, son responsable à la communication.

« Sur une période de 12 mois, nous perdons en moyenne 100 milliards de shillings seulement à cause du vol d’électricité ce qui représente une somme importante que nous pourrions investir pour améliorer l’état du réseau électrique national », a affirmé Peter Kaujju. Kampala, la capitale concentre à elle seule 40 % de ces vols d’électricité.

Outre cette perte commerciale, le vol d’électricité cause également des dégâts en termes de mort par électrocution et d’amortissement précoce des infrastructures de transmission. Les transformateurs par exemple sont surchargés par l’énergie tirée par les clients clandestins, ce qui accélère leur vieillissement.

En outre, les pertes commerciales également sur les populations. Le régulateur du secteur électrique entend en effet rattraper ces pertes commerciales sur le tarif électrique, ce qui induira une électricité plus chère pour les clients régulièrement raccordés au réseau électrique.

Une situation qui aggravera le cas de l’Ouganda qui affiche déjà l’un des tarifs électriques les plus élevés de la région. Le pays souffre en outre d’un excédent de production de 600 MW en raison de l’exiguïté de son réseau électrique, mais également de son énergie hors de prix.

Une hausse du tarif électrique pourrait alimenter ce cercle vicieux, les consommateurs incapables de s’acquitter de leurs factures risquant de tomber dans le vol pour continuer à avoir de l’électricité et la hausse du vol entraînant à son tour une hausse du tarif.

Gwladys Johnson Akinocho



Autres titres
Egypte La BAD accorde un prêt de 145 millions d’euros pour renforcer la sécurité et la fiabilité du transport ferroviaire 
Niger La Cour des Comptes a remis jeudi au Président de la République un Rapport Général Public 2020 
Afrique de l'Ouest Togo - Bénin: vers une dissolution de la Communauté électrique du Bénin (CEB) 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Ouganda Le vol d’électricité coûte 27 millions $ par an 
Ouganda L’entreprise laitière Pearl Dairy Farm licencie 1 500 personnes 
Ouganda Le président menace d’attaquer en justice le premier quotidien du pays 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires