Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Productions journalistiques sur la gestion intégrée des ressources en eau: le prix GIRE dévoile ses premiers lauréats


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Productions-journalistiques-sur-la-gestion-integree-des-ressources-en-eau:-le-prix-GIRE-devoile-ses-premiers-laureats

Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou OUEDRAOGO, a participé aux côtés du ministre en charge de l’Eau, Ousmane NACRO et de celui en charge des Ressources animales, Modeste YERBANGA, à la cérémonie de remise de la première édition des prix sur la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), le lundi 22 mars 2021 à Ouagadougou.

Dans la catégorie, enquête, le premier prix a été décerné à Hamidou TRAORE du journal L’Evènement pour son œuvre « Taxe sur l’eau : les sociétés minières dans une posture dilatoire ou de mauvaise foi ? ». Dans la catégorie grand reportage, Abdoulaye BALBONE du journal Sidwaya a décroché le premier prix grâce à son œuvre « Tengrela : quand le sable « assèche » le lac ». Les lauréats des premiers prix ont reçu chacun un chèque de 750 000 francs CFA. Le journaliste Noufou KINDO du journal en ligne Burkina 24 s’est adjugé le deuxième prix dans la catégorie grand reportage avec son œuvre « Barrage de Pougma : l’eau de tous les espoirs dans le Ganzourgou. Il obtient un chèque de 500 000 francs CFA.

Organisé par le ministère de l’Eau et de l’Assainissement, les prix GIRE ont pour objectif de récompenser les meilleures productions journalistiques sur la gestion intégrée des ressources en eau et s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’eau. Célébrée le 22 mars, cette Journée est placée sous le thème: « Rôle et responsabilité de chaque Burkinabè pour une meilleure gestion de nos ressources en eau ».

Pour le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane NACRO, ce thème est une invite pour chacun à prendre conscience du caractère limité et vulnérable des ressources en eau afin de parvenir à un engagement collectif à les protéger. « Ce message ne peut atteindre la cible que par les meilleurs canaux de diffusion animés par les hommes de médias », a expliqué le ministre Ousmane NACRO. Il a ajouté que ce prix sera institutionnalisé et a invité les hommes de médias à sensibiliser davantage les populations sur la gestion des ressources intégrées en eau par le biais de productions de qualité.

Le ministre Salifou OUÉDRAOGO a annoncé un appui pour rehausser le montant des prix dès l’édition prochaine.

L'AUTEUR
Ministères


Autres titres
Inter L'OIM plaide pour un soutien aux familles de migrants disparus 
Burkina-Faso Ramadan 2021: un contrôle spécial pour assurer la disponibilité des produits de grande consommation 
Côte D'Ivoire « Oranges Sucrées », la nouvelle série télévisée qui rend visibles les violences faites aux enfants 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Burkina-Faso Ramadan 2021: un contrôle spécial pour assurer la disponibilité des produits de grande consommation 
Burkina-Faso Arbres à karité: des producteurs se familiarisent avec les techniques de régénération naturelle 
Burkina-Faso Inauguration de Ouagarinter: une gare moderne au service du développement 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires