Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Modernisation: l’opération d’enregistrement des exploitations agricoles lancée


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Modernisation:-l-operation-d-enregistrement-des-exploitations-agricoles-lancee

Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou OUEDRAOGO, a présidé la cérémonie de lancement officiel des opérations d’enregistrement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques et de la remise de cartes professionnelles aux exploitants, ce vendredi 19 mars 2021 à Ouagadougou. C’était en présence de la ministre déléguée en charge du Budget, Clémence YAKA et de plusieurs acteurs du développement rural.

L’enregistrement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques et la délivrance des cartes professionnelles d’exploitants marquent une reconnaissance de statut d’exploitant agricole, une avancée notoire dans le processus de modernisation de l’agriculture au Burkina Faso.
Pour le ministre en charge de l’Agriculture, Salifou OUEDRAOGO, la valorisation et la professionnalisation du secteur agricole s’inscrivent dans la vision des ministères en charge du développement rural du Burkina Faso d’en faire un véritable levier de la croissance économique du pays. L’enregistrement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques permettra aux décideurs de disposer d’outils fiables pour la planification des actions de développement. « Cette opération permettra de disposer d’une base de données sur les exploitations agricoles. Elle favorisera un meilleur ciblage des producteurs en fonction de leurs activités pour l’efficacité de nos interventions », a-t-il dit.

Selon le président de la Chambre nationale d’Agriculture (CNA), Moussa KONE, ces opérations permettent aux détenteurs de bénéficier des avantages offerts au monde agricole. « Seules les exploitations enregistrées peuvent bénéficier des subventions ou toute autre forme d’aide de l’Etat ou des collectivités territoriales », a-t-il indiqué. Et d’ajouter que « l’enregistrement des exploitations, en plus de conférer un statut aux producteurs, permettra à tout producteur qui le désire de constituer un fonds agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique qui peut faire l’objet d’un nantissement permettant d’accéder aux crédits ». Moussa KONE a donc lancé un appel aux producteurs des domaines de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement à se faire enregistrer.

Le coût de l’enregistrement d’exploitation et de la délivrance des cartes professionnelles est fixé 2 500 francs CFA pour les exploitations familiales individuelles, 15 000 francs CFA pour les exploitations familiales collectives et 25 000 francs pour les entreprises individuelles et collectives. La validité de la carte est de 5 ans.

Le représentant des exploitants, Roger SAWADOGO, s’est réjoui de l’aboutissement de ce projet, qui pour lui, donnera un nouveau visage au métier d’agriculteur et d’éleveur, entre autres.
Séance tenante, le ministre Salifou OUEDRAOGO a reçu sa carte professionnelle d’exploitant agricole des mains du président de la CNA. A titre symbolique, des exploitants ont également reçu leur carte professionnelles d'agriculteur et leur certificat d’enregistrement d’exploitation agricole.

L'AUTEUR
Ministères


Autres titres
Inter L'OIM plaide pour un soutien aux familles de migrants disparus 
Burkina-Faso Ramadan 2021: un contrôle spécial pour assurer la disponibilité des produits de grande consommation 
Côte D'Ivoire « Oranges Sucrées », la nouvelle série télévisée qui rend visibles les violences faites aux enfants 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Burkina-Faso Ramadan 2021: un contrôle spécial pour assurer la disponibilité des produits de grande consommation 
Burkina-Faso Inauguration de Ouagarinter: une gare moderne au service du développement 
Burkina-Faso Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 7 avril 2021 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires