Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Au Mali, inauguration de Mali Shi, première usine moderne de transformation de karité


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Au-Mali,-inauguration-de-Mali-Shi,-premiere-usine-moderne-de-transformation-de-karite

Deuxième producteur mondial d’amandes de karité, le Mali tente de jeter les bases d’une transformation industrielle de « l’or des femmes», une filière qui n’emploie pas loin du million de personnes.

Au Mali, la première usine moderne de transformation du karité, Mali Shi, a été inaugurée le 11 mars, par Harouna Niang, le ministre de la Promotion de l’investissement. Située à Banankoro (30 km au sud de Bamako), l’infrastructure industrielle est le fruit d’un partenariat conclu en 2019 entre la société d’investissement Omnium Invest SA et Endeavour Mining à travers ECODEV, son fonds d’investissement.

L’implantation de l’usine aura nécessité un investissement global de 5 millions $ (environ 2,7 milliards FCFA) dont près de 3 millions (1,6 milliard) ont été obtenus grâce à l’appui financier de la Société Financière Internationale (SFI), branche du groupe Banque mondiale dédiée au secteur privé.

L’usine est dotée d’une capacité de production annuelle qui pourrait atteindre 14 000 tonnes de beurre de karité. Selon les prévisions, elle devrait générer 128 emplois directs et mobilisera à terme plus de 120 000 femmes collectrices de noix. A plein régime, Mali Shi pourrait dégager un chiffre d’affaires annuel de plus de 16,8 millions $ (9,2 milliards FCFA).

Au-delà de la transformation, le projet s’articule autour d’une structuration intégrée de tous les niveaux de la filière karité. De la collecte et l’achat des noix auprès des producteurs à l’exportation du produit fini aux normes internationales avec l’appui technique de la SFI, notamment dans la mise en place d’un système de traçabilité. « Grâce à l’appui unique de la SFI, composé d’un financement à long terme et d’une assistance technique, nous pourrons remplir les critères internationaux sur un marché où les clients ont une exigence très forte en matière de qualité », a expliqué Simbala Sylla, le Directeur général de Mali Shi.

Le Mali, fournisseur de près de 20 % de l’offre mondiale d’amandes de karité, en est le second producteur mondial. Le secteur emploie plus d’un million de producteurs en zones rurales, essentiellement dans les activités de collecte.

Klétus Situ



Autres titres
Afrique Le 123ème Conseil d’Administration de la BOAD autorise de nouveaux engagements pour un montant global de 95 milliards FCFA 
Gabon Vaste campagne de contrôles des prix et des stocks de produits de consommation 
Afrique Intégration régionale: inauguration du pont de Kazungula entre la Zambie et le Botswana pour intensifier les échanges commerciaux en Afrique australe 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique de l'Ouest Construction du pipeline Export Niger-Bénin: les travaux officiellement lancés 
Afrique de l'Ouest Le Niger va consacrer 15 % du budget national à l’agriculture sur les 5 prochaines années 
Afrique de l'Ouest Sécurité alimentaire: une conférence internationale sur le système ouest-africain de stockage à Accra 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires