Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Région de l’Est: le Projet de sécurité alimentaire renforce les bases du développement agricole


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Region-de-l-Est:-le-Projet-de-securite-alimentaire-renforce-les-bases-du-developpement-agricole

Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou OUÉDRAOGO, a procédé à l’inauguration officielle du siège de l’unité de gestion du Projet de Sécurité Alimentaire à l'Est (PSAE), ce jeudi 11 mars 2021, à Fada N’Gourma. La cérémonie était placée sous le parrainage du ministre en charge des Transports, Vincent DABILGOU. C’était en présence du Directeur de l'Agence Française de Développement ( AFD), Gilles CHAUSSE et d’anciens membres du Gouvernement ressortissant de la région de l’Est.

Cette cérémonie a également consacré la sortie de la 9e promotion du Centre de promotion rurale de l'Est ainsi qu’à la remise de matériel et d’équipements agricoles aux producteurs et au réseau d’encadrement de la région.
D'un coût de plus de 380 millions de francs CFA, le siège du PSAE composé immeuble R+1 extensible en R+2, vient améliorer les conditions de travail de l’Unité de gestion du projet et de la Direction régionale en charge de l’Agriculture de l'Est.

En outre, pour accélérer la mécanisation agricole et partant, accroître la productivité agricole, 17 tracteurs, 13 égreneuses multifonctions et 13 motoculteurs ont été remis aux producteurs de la région de l’Est. Pour un appui-conseil agricole plus efficient, la Direction régionale en charge de l’Agriculture a bénéficié de 20 motos et celle en charge des Ressources animales de 40.
« De plus, en matière de formation technique, 31 jeunes ont obtenu leur certificat de qualification professionnelle dans le développement rural pour s’installer comme entrepreneurs, ou employés dans des fermes comme ouvriers qualifiés », a relevé le ministre Salifou OUEDRAOGO. Il a félicité ces jeunes et a souhaité qu'ils valorisent au mieux leurs connaissances pour le rayonnement du secteur agricole. A l'Agence française de développement ( AFD), bras financier du PSAE, le chef du Département de l’Agriculture a traduit sa reconnaissance pour son accompagnement.

Le parrain de la cérémonie, le ministre Vincent DABILGOU, a souligné que le PSAE, avec ses investissements structurants, s’inscrit en droite ligne de la volonté du Gouvernement de faire du secteur agricole un levier de développement. Il a invité les producteurs à adhérer massivement au programme de mécanisation agricole promu par l’État et ses partenaires afin de transformer structurellement l'agriculture burkinabè.
« La remise officielle du bâtiment et des équipements agricoles traduit la volonté de l'AFD aux côtés des populations du Burkina », a dit le Directeur de l'AFD, Gilles CHAUSSE. Il a marqué la disponibilité de la coopération française à appuyer les chantiers du développement dans la région des l'Est.
Le président de la Chambre régionale d’agriculture de l’Est, Philippe YONLI, a, au nom des bénéficiaires, traduit sa reconnaissance au PSAE pour l’accompagnement qu’il apporte aux producteurs de la région. Il a assuré que les bénéficiaires utiliseront le matériel acquis à bon escient.

A l'issue de la cérémonie, la délégation ministérielle a visité le Service foncier rural de la commune de Diapangou, mis en place et équipé grâce à l’appui du PSAE. Elle a marqué un arrêt sur le chantier du siège de la Zone d'appui technique. Composé d’un bâtiment administratif, de toilettes et d'un magasin de stockage d’une capacité de 50 tonnes, ce siège sera livré dans les semaines prochaines grâce au financement du PSAE. La délégation ministérielle a terminé sa visite au bas-fonds de Okargoni. D’une superficie de 23 hectares, ce bas-fond a été aménagé grâce au PSAE pour la production rizicole. Les options sont en études pour la prise en compte des productions maraîchères sur le site.

Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou OUÉDRAOGO a insisté sur la nécessité d'accorder une place de choix aux femmes dans la répartition des parcelles de production.

L'AUTEUR
Ministère de l'Agriculture, Aménagements Hydro-agricoles et Mécanisation


Autres titres
République Centrafricaine Visite de haut-niveau à Bangui: des leaders religieux prêchent pour un dialogue inclusif 
Burkina-Faso Chambre des métiers de l'artisanat: les 95 élus de la 3e mandature sont connus 
Bénin Soutien du gouvernement béninois aux couches vulnérables: 45 personnes handicapées formées reçoivent leurs attestations 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Chambre des métiers de l'artisanat: les 95 élus de la 3e mandature sont connus 
Burkina-Faso Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 02 juin 2021 
Burkina-Faso Numérisation des structures de l’ANPE: la direction régionale du Centre ouvre le bal 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires