Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Ghana Le gouvernement consacrera 1 milliard $ au remboursement des dettes des producteurs indépendants cette année


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Le-gouvernement-consacrera-1-milliard-$-au-remboursement-des-dettes-des-producteurs-independants-cette-annee

Le secteur électrique ghanéen enregistre un déficit financier de l’ordre de 1,5 milliard $ qui pourrait passer à 12 milliards si rien n’est fait d’ici à 2023. Raison pour laquelle, le gouvernement et l’ensemble des acteurs s’associent pour trouver les solutions idoines.

Au Ghana, les producteurs indépendants d’électricité ont obtenu du gouvernement le déboursement de 1 milliard $ pour le refinancement des dettes contractées pour la mise en place des centrales. Cette somme, obtenue lors des négociations entamées par le gouvernement avec les producteurs, sera débloquée par le Ghana Infrastructure Investment Fund en utilisant les ressources de l’eurobond réalisé en 2020.

« Le refinancement des dettes coûteuses contractées par les producteurs indépendants d’énergie réduira davantage le coût de l’énergie. Dans les mois à venir, nous pouvons espérer voir les fonds levés lors de l’eurobond de l’année dernière, être utilisés pour la réduction du profil du coût de l’énergie », a affirmé un représentant du ministère des Finances.

L’augmentation du service de la dette est due en grande partie au risque encouru par les prêteurs face à l’incapacité de la compagnie électrique publique à recouvrer les recettes de l’électricité distribuée. Une difficulté qui crée un manque à gagner estimé à 580 millions $ par an.

Lors des négociations entre les parties, deux des douze participants ont accepté de remplacer le fioul lourd par le gaz pour l’alimentation de leurs centrales. Un troisième a accepté une révision de sa grille tarifaire. Autant de changements qui permettront au gouvernement d’économiser 5 milliards $ d’ici à la fin des contrats.

Cependant, aucun des producteurs indépendants n’a accepté l’annulation de la clause de take-or-pay qui oblige le gouvernement à racheter toute l’énergie produite même si elle n’est pas consommée, et qui coûte à l’Etat ghanéen, 500 millions $ par an.

Gwladys Johnson Akinocho



Autres titres
Afrique Le 123ème Conseil d’Administration de la BOAD autorise de nouveaux engagements pour un montant global de 95 milliards FCFA 
Gabon Vaste campagne de contrôles des prix et des stocks de produits de consommation 
Afrique Intégration régionale: inauguration du pont de Kazungula entre la Zambie et le Botswana pour intensifier les échanges commerciaux en Afrique australe 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Ghana ECG Ghana lance une nouvelle série de délestages sur 16 jours 
Ghana L’ECG annonce une série de coupures des abonnés débiteurs 
Ghana Nana Akufo-Addo vise l’accès universel à l’énergie d’ici à 2025 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires