Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique du Sud La Haute Cour donne son feu vert pour la hausse des tarifs de l’électricité en 2021/2022


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
La-Haute-Cour-donne-son-feu-vert-pour-la-hausse-des-tarifs-de-l-electricite-en-2021/2022

Entre la nécessité de couvrir les coûts et la protection des utilisateurs, la fixation d’un tarif électrique optimal reste un défi en Afrique. Si l’Eskom n’échappe pas à ce casse-tête, elle devrait disposer désormais d’une meilleure marge de manœuvre pour fixer ses prix.

En Afrique du Sud, la Division de la Haute Cour située dans la province de Gauteng a donné le 16 février dernier son feu vert pour une augmentation des tarifs électriques durant l’année fiscale 2021/2022 par la compagnie électrique nationale Eskom. Concrètement, la décision judiciaire permettra à l’entreprise publique d’appliquer une hausse d’environ 16 % pour les consommateurs standards à partir du 1er avril prochain.

Elle intervient comme une bouffée d’oxygène pour la compagnie qui espère récupérer avec l’application de cette mesure, plus de 10 milliards de rands (681 millions $) sur les 1,5 milliard $ prélevés sur ordre de l’Organisme national de réglementation de l’énergie (Nersa) sur ses revenus en 2019.

« La décision de la Cour contribue à une tarification selon le principe de l’utilisateur payeur et à une réduction du fardeau financier de l’Eskom supporté par le gouvernement. Cela permettra de fait, à l’Etat de se concentrer sur d’autres priorités », indique la compagnie dans un communiqué.

Si du côté de la compagnie l’heure est à la satisfaction, les observateurs estiment qu’une hausse supplémentaire des tarifs pourrait encore éroder les revenus des ménages et affecter les entreprises déjà éprouvées par la pandémie de coronavirus.

En Afrique du Sud, l’Eskom détient le monopole du transport de l’électricité, mais gère la distribution avec plus de 180 municipalités titulaires de licences.



Autres titres
Côte D'Ivoire Sinematiali: la ministre Ramata Ly-Bakayoko pose la première pierre d’une usine de production de jus de mangue 
République Centrafricaine La BAD accorde plus de 20 milliards CFA pour la modernisation de l’aéroport de Bangui et la sécurité alimentaire 
Burkina-Faso Second compact du MCC: une priorité à l’accès à l’électricité! 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Afrique du Sud La Haute Cour donne son feu vert pour la hausse des tarifs de l’électricité en 2021/2022 
Afrique du Sud Les expéditions agricoles ont généré 10,2 milliards $ en 2020 
Afrique du Sud Tiger Brands supprimera près de 400 emplois pour faire face aux effets du coronavirus 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires