Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Une loi en préparation pour permettre à toute personne d’autoproduire de l’électricité


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Une-loi-en-preparation-pour-permettre-a-toute-personne-d-autoproduire-de-l-electricite

Au Maroc, les autorités élaborent actuellement la loi régissant l’autoproduction électrique par les acteurs non impliqués dans les activités traditionnelles de fourniture électrique. Une fois adoptée, elle permettra à toute personne physique ou morale d’autoproduire de l’énergie.

Le Maroc élabore actuellement une loi visant à réguler l’autoproduction électrique. Selon Hespress qui a obtenu une copie du document, l’élaboration de ce dernier s’est faite de manière très inclusive avec l’implication d’acteurs tels que le ministère de l’Energie, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, l’Agence marocaine de l’énergie durable, l’Autorité nationale de contrôle de l’électricité et de la Confédération générale des entreprises marocaines.

La loi permettra à toute personne physique ou morale disposant d’un compteur de devenir autoproducteur, exception faite de celles déjà impliquées dans la fourniture de services énergétiques au réseau.

« L’autoproducteur peut produire de l’énergie électrique sur le même site de consommation comme il peut également produire à différents endroits à partir d’autres sites de consommation, et dans ce cas, il a le droit d’accéder aux réseaux électriques afin de livrer l’énergie produite des sites de production aux sites de consommation », affirme le projet de loi selon Hespress.

L’utilisation du réseau sera payante pour les autoproducteurs qui y auront recours. Un texte réglementaire sera élaboré après l’adoption de la loi pour déterminer les modalités pratiques comme le calcul de l’énergie qui pourra être injectée dans le réseau en cas de surplus et à quelle condition.

Gwladys Johnson Akinocho



Autres titres
Sénégal Appui au secteur de l’artisanat: 5 milliards CFA distribués à 30 000 artisans 
Gabon Grève: la Haute autorité de la communication doit 12 mois de salaires à son personnel 
Afrique Insécurité, Covid-19, risque de famine : les besoins humanitaires augmentent au Sahel (ONU) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Royal Air Maroc met en vente ses 6 Boeing 737-700 
Maroc Campagne agricole: une première vague de 500 saisonnières marocaines attendue à Huelva 
Maroc Une loi en préparation pour permettre à toute personne d’autoproduire de l’électricité 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires