Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Projet PAPEV: une première vague d’enfants de rue regagnent leurs pays d’origine


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Projet-PAPEV:-une-premiere-vague-d-enfants-de-rue-regagnent-leurs-pays-d-origine

Une opération de réintégration appuyée par la CEDEAO et ses partenaires a permis le retour à la maison de plus de 150 enfants de la rue. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Protection des Enfants Victimes de la Violation de leurs droits en Afrique de l’Ouest (PAPEV).

Une trentaine d’enfants d’origine gambienne a quitté la capitale sénégalaise Dakar, vers leur pays d’origine, le mardi 29 septembre dernier. Cette première vague provient de plusieurs centres d’accueils des enfants du Sénégal.
Ils ont tous bénéficié des kits de rapatriement offerts par le projet PAPEV et ont pris le départ du Centre Départemental d’Assistance et de Formation pour la Femme (CEDAF) des Parcelles Assainies à Dakar. C’était en présence des représentants des Gouvernements du Sénégal et de la Gambie, de plusieurs responsables des centres d’accueils des enfants au Sénégal, des représentants du Centre de la CEDEAO pour le Développement du Genre (CCDG) et du HCDH.
Deux autres vagues de rapatriement de plus d’une centaine d’enfants sont prévues pour les semaines à venir. Elles concernent les enfants originaires de la Guinée Bissau et de la Guinée.

Rappelons que le PAPEV est une initiative du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH), mis en œuvre avec l’appui de la CEDEAO, à travers son Centre opérationnel en charge du Genre et le soutien financier de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement.
Ce projet se distingue singulièrement, par l’adoption d’une approche sous régionale harmonisée et intégrée autour des initiatives visant l’exploitation et la maltraitance des enfants, en réunissant au moins six pays de la sous-région ouest africaine, à savoir, la Guinée, la Gambie, la Guinée- Bissau, le Sénégal, le Mali et le Niger, grâce à l’appui financier de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement. Il est financé par l’Agence pour la Coopération Italienne, la CEDEAO et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (HCDH).



Autres titres
Sénégal Emigration clandestine: 20 morts dans l’explosion en haute mer d’une pirogue 
Nigéria L’ONU condamne les assassinats commis par l'armée à Lagos 
Gabon Energie: en 2018, le pays a importé 403 GWh d’électricité des réseaux étrangers 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Emigration clandestine: 20 morts dans l’explosion en haute mer d’une pirogue 
Sénégal Dakar-Mbour: deux pirogues de migrants clandestins mis en déroute 
Sénégal Litiges fonciers: « au quotidien 20 à 50 dossiers brûlants » sur la table présidentielle sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires