Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Cameroun Un prêt de 150 millions $ de la Banque mondiale pour électrifier 417 localités rurales


Société

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Un-pret-de-150-millions-$-de-la-Banque-mondiale-pour-electrifier-417-localites-rurales

417 localités dans six régions du Cameroun auront un accès accru à l’électricité grâce à un crédit de 150 millions $ de la Banque mondiale. 1 million de personnes seront touchées par cet accord de prêt signé entre le ministre de l’Economie et le représentant de la Banque mondiale.

Le taux d’accès à l’électricité rurale devrait connaître une embellie dans six régions du Cameroun (Extrême-Nord, Nord, Adamaoua, Nord-Ouest, Sud-Ouest et Est). Un accord de crédit de 150 millions $ (environ 87,8 milliards FCFA) a été signé, le 12 juin dernier à Yaoundé, entre le représentant du directeur des opérations de la Banque mondiale au Cameroun, Ibrah Sanoussi, et Alamine Ousmane Mey, le ministre en charge de l’Economie (Minepat). Ce financement entre dans le cadre du Projet d’électrification rurale et d’accès à l’électricité dans les régions sous-desservies (Perace).

Ce projet, qui sera mis en œuvre sur une durée de cinq ans, permettra de procéder à des extensions et à des renforcements du réseau électrique, notamment par la construction de lignes et de postes de transformation électriques dans 417 nouvelles localités. Ce qui donnera l’accès à l’électricité à plus d’un million de personnes dans les zones rurales concernées.

« Ce projet bénéficie non seulement aux consommateurs d’électricité, mais aussi à la population mal desservie, grâce à la création d’emplois et à l’amélioration des perspectives de prospérité partagée au Cameroun », a indiqué le Minepat. « Un accès accru à l’électricité est un facteur clé pour générer des revenus et des emplois, et favoriser des utilisations productives de l’électricité dans les zones rurales. », a ajouté Alamine Ousmane Mey.

Selon les données fournies par le Minepat, les régions sous-desservies ont un taux d’accès à l’électricité d’à peine 50%. Pour y remédier, le gouvernement a adopté le Plan directeur d’électrification rurale en 2017, ouvrant la voie à l’élargissement de l’accès à l’électricité dans ces régions mal desservies.

S.A.



Autres titres
Afrique de l'Ouest Appui aux personnes vulnérables: plus de 1500 personnes en situation de handicap ont un emploi stable en Côte d’Ivoire 
Burkina-Faso 60e anniversaire de l'indépendance:Banfora a désormais un nouveau visage 
Bénin Hygiène et sécurité du pain et produits dérivés: boulangers et pâtissiers de l'Atlantique et du Littoral sensibilisés 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Cameroun L’ONU condamne les attaques contre des écoles en zone anglophone 
Cameroun Après l’attaque à Kumba, l’ONU appelle au dialogue pour résoudre la crise dans la partie anglophone 
Cameroun La Banque africaine de développement renforce les capacités nationales pour accroître la performance de son portefeuille 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires