Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Inter Covid-19: chaque travailleur doit être protégé, quoi qu'il arrive (experts de l'ONU)


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Covid-19:-chaque-travailleur-doit-etre-protege,-quoi-qu-il-arrive-(experts-de-l-ONU)

Alors que les pays commencent à assouplir les restrictions dues à la pandémie de Covid-19, un groupe d'experts des droits de l'homme des Nations Unies appelle les gouvernements et les entreprises à veiller à ce que tous les travailleurs soient protégés contre l'exposition au coronavirus.

« On ne peut se passer d’aucun travailleur. Chaque travailleur est essentiel, quelle que soit la catégorie qui lui est appliquée par les États ou les entreprises. Chaque travailleur a le droit d'être protégé contre l'exposition aux dangers sur le lieu de travail, y compris le coronavirus », soulignent les experts.

« Nous sommes préoccupés par le nombre de travailleurs en première ligne qui n'ont pas reçu une protection adéquate pendant les phases aigües de la contagion dans divers pays et secteurs économiques ». Et tandis que les gouvernements continuent de réduire les restrictions et que les travailleurs commencent à retourner au travail, le groupe d’experts des droits de l’homme des Nations Unies exhorte tous les États et toutes les entreprises à veiller à ce que des mesures préventives et de précaution soient en place pour protéger chaque travailleur.

Les experts se disent également profondément préoccupés par le risque disproportionné présenté aux travailleurs à faible revenu, aux minorités, aux migrants, aux personnes âgées et à ceux qui ont des problèmes de santé préexistants, aux femmes, ainsi qu'au secteur informel et à ceux de l'économie des spectacles.

« Nous exhortons les États et les entreprises à travailler avec les syndicats et les autres représentants des travailleurs pour garantir la mise en place des garanties nécessaires », ont-ils ajouté.

Le groupe d’experts des droits de l’homme des Nations Unies se félicitent des discussions en cours sur l'inclusion du droit à un travail sûr et sain en tant que droit et principe fondamental de l'Organisation internationale du Travail (OIT), à la suite de leur appel à la Conférence internationale du Travail en 2019. Cependant, ils exhortent l’organe directeur de l’agence onusienne à reconnaitre ce droit sans plus attendre, ainsi que d’autres droits de l’homme internationalement reconnus.

Pour l’OIT, forcer les travailleurs vulnérables n'ayant d'autre choix que de supporter des conditions qui les mettent en danger, notamment en démantelant les droits du travail précédemment établis, peut constituer une forme de travail forcé.

« Nous exprimons notre respect et notre admiration aux travailleurs en première ligne de cette pandémie, fournissant des soins de santé, de la nourriture, de l'eau, des installations sanitaires et d'autres biens et services nécessaires, et nos condoléances aux familles de ceux qui ont perdu des êtres chers dans un tel service », ont-dit les experts.

« Notre message d'aujourd'hui est simple, mais crucial : chaque travailleur doit être protégé, quoi qu'il arrive. », concluent les experts des droits de l’homme de l’ONU .

NOTE

Les experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales qui constituent le plus grand groupe d’experts indépendants dans le système des Nations unies des droits de l’homme, sont les mécanismes indépendants d’enquête et de surveillance du Conseil qui traitent, soit de situations spécifiques de pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire; ils ne sont pas fonctionnaires de l’ONU et ne reçoivent pas un salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation et siègent à titre individuel.

L'AUTEUR
ONU


Autres titres
Afrique de l'Ouest Appui aux personnes vulnérables: plus de 1500 personnes en situation de handicap ont un emploi stable en Côte d’Ivoire 
Burkina-Faso 60e anniversaire de l'indépendance:Banfora a désormais un nouveau visage 
Bénin Hygiène et sécurité du pain et produits dérivés: boulangers et pâtissiers de l'Atlantique et du Littoral sensibilisés 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Inter Covid-19: la pandémie tire les salaires vers le bas, avertit l'OIT 
Inter Trois milliards de personnes vivent dans des régions agricoles affectées par de fortes pénuries d'eau (FAO) 
Inter Rougeole et polio: l'ONU a besoin de 655 millions de dollars pour éviter de nouvelles épidémies 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires