Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 06 mai 2020


Conseils des ministres

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Compte-rendu-du-Conseil-des-ministres-du-mercredi-06-mai-2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,le mercredi 06 mai 2020,en séance ordinaire, de 09 H 45 mn à 16 H 45 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE,Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour,

entendu une communication orale et procédé à des nominations.

I. DELIBERATIONS

I.1. Au titre de la situation nationale et de la mise en œuvre des mesures décidées par Son Excellence Monsieur le Président du Faso :

Le Conseil a entendu les ministres chargés des dossiers sectoriels.

Le ministre de la Santé a fait au Conseil le point de la lutte contre la maladie à Coronavirus (COVID-19).

Le Conseil a instruit pour un élargissement des tests dans le cadre de la recherche active des cas, la mise à disposition du matériel et des dotations nécessaires à la protection du corps médical et à l’opérationnalisation des laboratoires dans les différentes régions.

Il a également instruit pour une intensification de la sensibilisation et pour le financement des plans régionaux de riposte.

Les ministres chargés des Enseignements et ceux de la Formation professionnelle ont fait le point de la mise en œuvre du Plan de riposte pour la continuité éducative et de l’application du calendrier de reprise des enseignements.

Le Conseil a instruit les ministres de prendre les mesures nécessaires pour une disponibilité effective du masque ou du cache-nez avant toute reprise d’activités pédagogiques.

Il a également instruit les ministres chargés de la Défense, de l’Administration territoriale, de la Sécurité, de la Santé, de la Communication, des Transports, de l’Action humanitaire et du Commerce pour une mise en œuvre rigoureuse du décret n°2020-0323/PM/MDNAC/MSECU/MTMUSR/MCIA du 30 avril 2020 portant restrictions de libertés au titre des mesures de lutte contre la pandémie du COVID-19.

I.2. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L'ADMINISTRATION, LE CONSEIL A ADOPTE NEUF (09) RAPPORTS.

I.2.1. Pour le compte du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale :

un décret portant levée de la suspension et prorogation des opérations de révision des listes électorales biométriques au titre de l’année 2020.
L’adoption de ce décret permet la reprise des opérations de révision des listes électorales biométriques pour compter du 08 mai 2020. Les opérations de révision des listes électorales biométriques prennent fin le 30 juillet 2020 inclus.

I.2.2. Pour le compte du ministère de la Sécurité :

un projet de loi portant modification de la loi n°027-2018/AN du 1er juin 2018 portant statut du cadre de la police nationale.
Cette loi modificative vise à corriger les incohérences nées de l’application de la loi n°045-2010 du 14 décembre 2010 afin de rétablir l’équité entre les personnels des différents corps de la police nationale.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.2.3. Pour le compte du ministère de la Justice :

un rapport relatif au bilan de l’organisation des concours du personnel du corps des greffiers de la session de 2019 et demande d’autorisation de recrutement sur concours au titre de la session de 2020.
Pour la session de 2019, au titre des concours professionnels, sur trente-cinq (35) postes à pourvoir, trente-cinq (35) ont été effectivement pourvus dont cinq (05) secrétaires des greffes et parquets, dix (10) Greffiers et vingt (20) greffiers en Chef.

Au titre des concours directs, les cent (100) postes prévus ont été pourvus soit trente (30) secrétaires des greffes et parquets et soixante-dix (70) greffiers.

Le Conseil a marqué son accord pour le recrutement au titre de l’année 2020, de vingt (20) Greffiers en Chef, de dix (10) Greffiers pour les concours professionnels et le recrutement de soixante-dix (70) Greffiers et de trente (30) Secrétaires des greffes et parquets pour les concours directs.

I.2.4. Pour le compte du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales :

un décret portant dérogation au titre de l’année scolaire 2019-2020 aux dispositions du décret n°2019-0157/PRES/PM/MENA du 27 février 2019 portant modalités d’évaluation et de contrôle des apprentissages scolaires.
L’adoption de ce décret permet l’évaluation adéquate des apprentissages scolaires et l’achèvement de l’année scolaire 2019-2020 dans le contexte du COVID-19.

I.2.5. Pour le compte du ministère de l’Economie, des finances et du développement :

une ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord de prêt N°2100 1500 42246, signé à Ouagadougou le 21 février 2020 entre le Burkina Faso et la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet d’Eau potable et d’assainissement en milieu rural (PEPAMR).
D’un coût global d’environ 9,875 milliards de F CFA, le projet vise à accroitre le taux d’accès à l’eau potable des populations des régions du Centre-Ouest de 70% en 2018 à 84% en 2022 et de contribuer à faire passer le taux d’accès à l’assainissement dans cette même région de 15% en 2018 à 70% en 2025 et dans la région du Centre-Sud de 10% en 2018 à 65% en 2025.

Le Conseil a marqué son accord pour la ratification de cet accord de prêt.

une ordonnance portant ratification de l’accord de prêt N°2000 2000 04652, signé à Ouagadougou le 21 février 2020 pour le financement du Projet « YELEEN » de développement de centrales solaires et de renforcement du système électrique national.
D’un coût total de 140,38 millions d’Euros soit environ 92,08 milliards de F CFA, le Projet YELEEN couvre l’ensemble du territoire national. Il permettra entre autres d’augmenter l’offre d’énergie électrique et de réduire la dépendance énergétique du pays.

Pour la réalisation de ce projet, la Banque africaine de développement (BAD) contribue au financement par un prêt à hauteur de 48,82 millions d’Euros.

Le Conseil a marqué son accord pour la ratification de cet accord de prêt.

I.2.6. Pour le compte du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale :

un décret portant institution d’un stage dans l’administration publique du Burkina Faso.
L’adoption de ce décret permet un meilleur encadrement du stage pédagogique et du stage d’apprentissage à la fonction publique du Burkina Faso.

I.2.7. Pour le compte du ministère des Mines et des carrières :

un décret portant nomination d’un membre de la Brigade nationale anti-fraude de l’or (BNAF).
L’adoption de ce décret permet la nomination d’un membre à la Brigade nationale anti-fraude de l’or au titre du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat pour un premier mandat de trois (03) ans.

un décret portant conditions de fabrication, d’importation, d’exportation, de transfert, de transit, de vente, d’achat, de transport, de conservation, de stockage et d’emploi des substances explosives à usage civil.
Ce décret précise les conditions d’octroi des autorisations de l’ensemble des actes portant sur les substances explosives afin d’assurer une meilleure protection des personnes et de leurs installations.

L’adoption de ce décret permet de se conformer aux dispositions de l’article 5 de la loi n°51-2017/AN du 23 novembre 2017 portant fixation du régime des substances explosives à usage civil au Burkina Faso.

II. COMMUNICATION ORALE

II. Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale a informé le Conseil des incidents survenus entre communautés à Kokorowé dans la commune de Bobo-Dioulasso.

Le Conseil remercie tous les acteurs qui ont œuvré à l’apaisement et au retour au calme dans cette localité.

Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés et appelle les populations au respect des règles du vivre-ensemble.

III. NOMINATIONS

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATION DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO
Monsieur Windnonga Désiré Fidèle YAMEOGO, Mle 200 272 H, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur des marchés publics.
Pour le compte de la Commission de l’informatique et des libertés :

Monsieur Marc Wendenso ZALLE, Mle 245 197 J, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances.
AU TITRE DE LA PRIMATURE
Madame Adama VIGNIGBE/OUEDRAOGO, Mle 77 749 M, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 10ème échelon, est nommée Conseiller spécial ;
Monsieur Souleymane COULIBALY, Magistrat, est nommé Conseiller spécial chargé des questions juridiques.
AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE
Monsieur Sifouyane SEYNOU, Mle 57 416 M, Inspecteur de sécurité pénitentiaire, catégorie 1, 3ème échelon, est nommé Directeur de la Maison d’arrêt et de correction de Manga.


AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT
Monsieur Bientama Arsène ZERBO, Mle 104 862 D, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Comptable matière ;
Monsieur Lebilé BADO, Mle 51 191 B, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Agence municipale des grands travaux (AMGT) Ouagadougou ;
Monsieur Issouf KANON, Mle 104 812 L, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Médiateur du Faso ;
Monsieur Haïkassouma Jean De Dieu HEMA, Mle 58 691 M, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Institut des Sciences (IDS) ;
Monsieur Oumar OUEDRAOGO, Mle 104 830 G, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Ecole nationale des douanes (END) ;
Monsieur Lossan Alain GNOUMOU, Mle 111 126 N, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Office de gestion des infrastructures sportives (OGIS) ;
Monsieur Abdoulaye MAIGA, Mle 112 420 C, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) ;
Madame Maïmouna Chantal Pazinézambo TIROGO/SAWADOGO, Mle 210 829 E, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Bureau national des sols (BUNASOL) ;
Madame Françoise Alice NIKIEMA/TIENDREBEOGO, Mle 46 217 E, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Conseil constitutionnel ;
Monsieur Albert BAMBARA, Mle 200 239 Z, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Agence nationale de la formation professionnelle (ANFP) ;
Monsieur Ibrahim Kalil KARAMBIRI, Mle 225 065 M, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Conseil économique et social (CES) ;
Monsieur Diby Sourou Frédéric Eugène Camille Dimitri MILLOGO, Mle 216 140 K, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Conseil supérieur de la communication (CSC) ;
Madame Sophie OUOBA/COMBARY, Mle 35 743 L, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Directrice du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Observatoire national de l’emploi et de la formation (ONEF) ;
Monsieur Abdoulaye COULIBALY, Mle 104 269 L, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Fonds national pour l’éducation non formelle ;
Monsieur Evariste Maurice COMPAORE, Mle 32 011 B, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du service national pour le développement (SND) ;
Monsieur Salifou OUEDRAOGO, Mle 111 142 N, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du ministère des Mines et des carrières ;
Monsieur Soumahila OUEDRAOGO, Mle 225 102 E, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Centre hospitalier régional (CHR) de Koudougou ;
Monsieur Daouda DAO, Mle 225 084 Z, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou ;
Monsieur Bernard KABRE, Mle 111 130 N, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Agence de l’eau du Mouhoun ;
Monsieur Balibi NEBIE, Mle 210 824 X, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Centre hospitalier régional (CHR) de Gaoua ;
Monsieur Ziem SOME, Mle 59 922 T, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Centre hospitalier régional (CHR) de Kaya ;
Monsieur Soré Hubert Martin KABORE, Mle 257 137 M, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo ;
Monsieur Ismaël dit Soumaïla LAMOUKRI, Mle 91 667 V, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial du contrôle des marchés publics et des engagements financiers de la Bougouriba ;
Monsieur Pegwendé Bernard ILBOUDO, Mle 257 135 W, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du Ziro ;


Monsieur Pagnangda Ambroise KABORE, Mle 97 642 X, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Percepteur spécialisé auprès du ministère de la Sécurité ;
Madame Régina Elise TAPSOBA/BALIMA, Mle 257 109 E, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Agent comptable de l’Ecole normale supérieure de Koudougou (ENSK) ;
Monsieur Ahmed DIALLO, Mle 56 716 P, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Université virtuelle du Burkina Faso ;
Madame Mamounata OUEDRAOGO/OUEDRAOGO, Mle 58 576 K, Inspecteur du trésor,1ère classe, 3ème échelon, est nommée Comptable principal des matières au ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique ;
Monsieur Honoré Patoinsâmba ZIDA, Mle 104 304 X, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Secrétaire permanent du Comité national de politique économique ;
Monsieur Lassané ZOUBGA, Mle 25 770 C,Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Inspecteur des finances ;
Monsieur Nakin Daniel François d’Assise GNOUMOU, Mle 19 703 K, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Inspecteur des finances ;
Madame Julienne OUEDRAOGO/LANKOUANDE, Mle 245 215 E, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Percepteur spécialisé auprès du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale ;
Monsieur Nameba Roland SAWADOGO, Mle 200 179 J, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Trésorier principal de Pama, Région de l’Est ;
Monsieur Mahama BELEM, Mle 112 466 G, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Agence nationale pour la formation professionnelle (ANFP) ;
Monsieur Marius KIEMA, Mle 31 971 T, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Université OUAGA II ;
Monsieur Abdoulaye SAWADOGO, Mle 59 659 J, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre agricole polyvalent de Matourkou ;
Monsieur Sié Mathieu DA, Mle 32 095 F, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Ecole nationale des eaux et forêts ;
Monsieur Pegdwendé Paulin KABRE, Mle 57 221 C, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Dédougou ;
Monsieur Sylvain NARE, Mle 35 891 E, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Institut supérieur d’étude et de protection civile ;
Monsieur Issif NABI, Mle 104 317 A, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Agence nationale de Biosécurité ;
Monsieur Ange Michel Baowendsida OUEDRAOGO, Mle 58 444 Z, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Agent comptable du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO) ;
Monsieur Jean-Claude Delwendé BAMBARA, Mle 52 194 J, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Ecole nationale des Douanes (END) ;
Monsieur Yacouba YANKINE, Mle 28 386 L, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Agent comptable du Groupement d’intérêt public/Agence de l’eau du Nakanbé (GIP-AEN) ;
Monsieur Vivien Casimir Larba BOURGOU, Mle 91 267 K, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Agent comptable auprès du Médiateur du Faso ;
Monsieur Ouigou KABORE, Mle 97 641 R, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Agent comptable à l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) ;
Monsieur Clément Tilado PILABRE, Mle 32 072 Y, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre hospitalier régional (CHR) de Ziniaré ;
Monsieur Joachim NIKIEMA, Mle 46 260 A, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Office national du tourisme du Burkina (ONTB) ;
Madame Bibata COULIBALY/MOLLE, Mle 58 437 F, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommée Agent comptable du Service national pour le développement (SND) ;
Monsieur Ousmane COMPAORE, Mle 111 107 P, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Institut supérieur de l’image et du son (ISIS) ;
Monsieur Jérôme TONDE, Mle 39 675 D, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Office de gestion du Palais des sports de Ouaga 2000 ;
Monsieur Daouda TRAORE, Mle 58 438 V, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Ouahigouya ;
Monsieur Kiswendsida Jérôme TAPSOBA, Mle 58 798 L, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Office de gestion des infrastructures sportives (OGIS) ;
Monsieur Mamadou OUATTARA, Mle 59 666 G, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Institut d’éducation et de formation professionnelle de Gampella (INEFPRO) ;
Monsieur Wendemalguédé Souleymane NIKIEMA, Mle 216 171 T, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Agent comptable de la Maison de l’enfance André Dupont de Orodara (MEADO) ;
Monsieur Dieudonné OUEDRAOGO, Mle 58 454 K, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre national des semences forestières (CNSF) ;
Monsieur Florent Babor DABOUE, Mle 58 441 R, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Ouahigouya.
AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION
Monsieur Jean-Marie DIPAMA, Mle 58 509 X, Enseignant-chercheur, catégorie P, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Président de l’Université virtuelle du Burkina Faso ;
Monsieur Tizane DAHO, Mle 119 749 S, Enseignant-chercheur, Maître de conférences, est nommé Vice-Président de l’Université virtuelle du Burkina Faso ;
Madame Negazié Laurence Elodie BAZYOMO, Mle 278 952 M, Administrateur civil, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Secrétaire générale de l’Université virtuelle du Burkina Faso ;
Monsieur Aimé KABORE, Mle 80 195 M, Conseiller d’intendance scolaire et universitaire, 1ère classe, 7ème échelon est nommé Directeur de l’administration des finances de l’Université virtuelle du Burkina Faso.
AU TITRE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT
Monsieur Issa SOMA, Mle 29 432 P, Journaliste, 2ème classe, 10ème échelon, est nommé Secrétaire général des Editions Sidwaya ;
Monsieur Boukaré KABORE, Mle 117 367 R, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du développement institutionnel et de l’innovation ;
Monsieur Arsène Evariste KABORE, Mle 32 465 H, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 16ème échelon, est nommé Secrétaire général de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC).
AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES
Monsieur Ollo Franck Hervé KANSIE, Mle 85 495 H, Ingénieur en génie civil, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Secrétaire général ;
Monsieur Moumouni ILBOUDO, Mle 216 124 W, Ingénieur en génie civil, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Responsable du « Programme sauvegarde du patrimoine routier, ferroviaire, aéroportuaire, maritime et cartographique » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général de l’entretien routier ;
Monsieur Jean Wenceslas Tewendé KYELEM, Mle 216 126 B, Ingénieur en génie civil, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé responsable du « Programme développement du réseau routier classé, de la voirie urbaine, des infrastructures ferroviaire, aéroportuaire, maritime et cartographique » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général des infrastructures routières ;
Monsieur Soumaïla SAKANDE, Mle 24 011 K, Ingénieur en génie civil, 1ère classe, 16ème échelon, est nommé responsable du « Programme développement du réseau des pistes rurales » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général des pistes rurales ;
Monsieur Naba DABIRE, Mle 25 782 C, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé responsable du « Programme de pilotage et soutien ».
AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DES CARRIERES
Monsieur Poughenmaneba Ernest NACOULMA, Mle 85 096 J, Conseiller des affaires économiques, est nommé Membre de la Brigade nationale anti-fraude de l’or (BNAF), au titre du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat pour un premier mandat de trois (03) ans.
AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DE LA PROMOTION DE L’ENTREPREUNEURIAT DES JEUNES
Madame Mamou Nicole SENI/CONGO, Mle 238 631 B, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice de l’ingénierie et des normes de la formation professionnelle ;
Monsieur Désiré Yves Luc Francis BEOGO, Mle 47 680 F, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances de l’Agence nationale de la formation professionnelle (ANFP) ;
Monsieur Youssoufou OUEDRAOGO, Mle 83 921 K, Economiste, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Secrétaire général de l’Agence nationale de la formation professionnelle (ANFP) ;
Monsieur Almamy SANOU, Mle 238 634 K, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du partenariat et de la reconversion professionnelle ;
Monsieur Moumouni SALOUKA, Mle 54 565 P, Conseiller pédagogique de l’enseignement secondaire, catégorie P, 12ème échelon, est nommé Responsable du « Programme formation professionnelle » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général de la formation professionnelle ;
Monsieur Moussa TASSEMBEDO, Mle 216 697 S, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes du Nord ;
Monsieur Dendeol Iminazi SOMDA, Mle 117 340 K, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur régional de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes du Sud-Ouest ;
Monsieur Fousséni DISSA, Mle 212 262 J, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes de la Léraba ;
Monsieur Fousséni PARE, Mle 220 382 F, Conseiller de jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes du Sourou.


III.2. NOMINATION DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

Le Conseil a procédé à la nomination d’Administrateurs et de Présidents aux Conseils d’administration :

du Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) au titre du ministère de la Communication et des relations avec le parlement ;
de l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières, artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS) au titre du ministère des Mines et des carrières.


La liste de ces nominations sera publiée dans le Journal Officiel du Burkina Faso.

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance DANDJINOU Officier de l’ordre national



Autres titres
Niger Communiqué du conseil des ministres du vendredi 7 Août 2020 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 06 août 2020 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi, 06 août 2020 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso 2e édition de la Journée nationale de l’Arbre: le président du Faso aux côtés des acteurs à Banfora 
Burkina-Faso Technologie agricole: KONO DIGITAL livre sa première cuvée de pilotes de drones 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 06 août 2020 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires