Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Après les violences meurtrières, la situation s’améliore progressivement à Birao et à Ndele


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | 1 Commentaires |Imprimer
Apres-les-violences-meurtrieres,-la-situation-s-ameliore-progressivement-a-Birao-et-a-Ndele

Des signes d’un retour à la paix sont visibles à Ndélé(Bamingui-Bangoran) et à Birao (Vakaga), après une période de violences qui a prévalu dans les deux villes notamment en mars dernier, suite au conflit interne opposant les factions Rounga et Goula du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC), ont indiqué ce mercredi les chefs des bureaux de la MINUSCA à Ndélé (centre-nord) et à Birao (nord-est).

Au cours de la conférence de presse hebdomadaire de la mission par visioconférence, les chefs de bureaux ont tour à tour présenté les actions menées par la MINUSCA, à travers ses composantes civile et armée, en coordination avecles autorités locales, qui ont permis l’amélioration de la situation politique etsécuritaire dans les deux villes.

A Ndélé, la MINUSCA a rencontré le sultan-maire ainsi que le chef militaire du FPRC, Abdoulaye Hissène, de retour dans la ville, et ce dernier s’est dit prêt à coopérer avec la Mission sur les investigations sur les derniers événements àNdélé et à travailler au plan sécuritaire. “Il a aussi accepté le déploiement des forces de sécurité intérieure (FSI) dans la préfecture et accueilli favorablement la nomination par le Président de la République, du nouveau préfet de Bamingui- Bangoran”, a indiqué Thomas Vaah, chef du bureau de Ndélé. Il a ajouté que de nombreux civils, dont une majorité avait cherché la sécurité autour de la base de la MINUSCA, ont regagné leurs domiciles.

Pour Bessan Vikou, chef du bureau de la MINUSCA à Birao, en date du 14 mars, dans une réunion de restitution à la population, le sultan-maire, à genoux, a présenté ses condoléances et a demandé pardon pour la récurrence des attaques du 1 au 14 septembre 2019, puis celle du 16 février 2020. Par la même occasion, le Sultan a proposé que Birao redevienne « une ville sans arme ». « La MINUSCA, ensemble avec les autorités préfectorales, a réussi à convaincre tous ceux qui portaient les armes dans la ville de les garder, en attendant la reprise des programmes de DDR. Depuis, à Birao, la population circule librement, les activités au marché ont repris progressivement », poursuit le chef du bureau de Birao.

C’est dans cette dynamique que le commandant de la force zambienne au seinde la MINUSCA, Colonel Teddy Tembo, a annoncé l’arrivée de 145 éléments desFACA depuis le 9 avril dernier dans la ville avec des moyens mobiles et logistiques. « Les patrouilles conjointes avec les casques bleus de la MINUSCA sont en cours de préparation. Mais déjà, les FACA occupent des positions stratégiques dans la ville », a-t-il précisé.

De son côté, le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, a déclaré qu’un mois et un jour après l’annonce du premier cas de coronavirus en RCA par le Ministère de la Santé publique, la MINUSCA poursuit son engagement aux côtés des autorités centrafricaines pour endiguer la propagation de la pandémie. « La MINUSCA va orienter un million de dollars vers les projets d’achat d’équipements locaux ainsi que l’approvisionnement en eau. De même, près de 28.5 millions defrancs CFA sont mobilisés pour appuyer la mise en œuvre dans les préfectures,du plan national de réponse à la pandémie. 30 volontaires de la protection civile et des points focaux seront formés et équipés pour sensibiliser lescommunautés”, a-t-il souligné, rappelant d’autres soutiens notament dans la sensibilisation et la distribution de kits d’hygiène et de l’eau à Bangui et dansles préfectures.

Concernant la situation des droits de l’homme, le porte-parole a fait savoirqu’entre le 9 et le 15 avril, la MINUSCA a pu vérifier et documenter huit incidents d’abus et de violations des droits de l’homme et du droit internationalhumanitaire à Bangui et à l’intérieur du pays, ayant affecté au moins huitvictimes. Quatre groupes armés en sont les auteurs présumés.

L'AUTEUR
MINUSCA


Autres titres
Afrique Centrale Avec le soutien de la FAO, le Gabon veut développer une pêche artisanale durable 
Afrique Crise du Tigré en Éthiopie: le HCR lance un premier pont aérien vers le Soudan 
Inter Trois milliards de personnes vivent dans des régions agricoles affectées par de fortes pénuries d'eau (FAO) 
Plus de nouvelles




 1   maitre gosso | Vendredi, 17 Avril 2020
 

Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé

Mes services
Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problèmes affectif 36 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération .
Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants :
Retour d'affection
crise conjugal
problème familiale
desenvoutement
protection contre tout mauvais sort ou dangers
union rapide
attirance des femme ou des hommes
attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises
Devenir riche en quelque jour
fidélité absolue entre époux
impuissance sexuelle
chance aux jeux
problème de voisinage
amour perdu
angoisse
abandon de tabac et d'alcool
. Rituels pour tomber enceinte rapidement

CONTACT MAITRE Dahvodoun Gosso

Téléphone personnel/whatsap: +229 60 00 53 91

E-mail personnel: [email protected]

Site https://www.mediumvoyantmagic.com/


RECHERCHE
République Centrafricaine Infrastructures: des travaux de la modernisation de 7.080.000.053 FCFA lancés 
République Centrafricaine « Bangui fait son cinéma »: l’artiste ivoirien Michel Gohou chez le président Touadera 
République Centrafricaine Un château d’eau pour le poste de police de Boeing kokoro et les populations alentours 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires