Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Journée mondiale de la santé: Discours de son Excellence Faustin Archange Touadera


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | 1 Commentaires |Imprimer
Journee-mondiale-de-la-sante:-Discours-de-son-Excellence-Faustin-Archange-Touadera

BANGUI, 7 AVRIL 2020 Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ; Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ; Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ; Monsieur le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Bangui ; Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs des Missions diplomatiques, Postes Consulaires et Représentants des Organisations Internationales ; Mesdames et Messieurs les Représentantes des associations des Sages-femmes et des infirmiers ; Distingués invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Je me réjouis de présider personnellement aujourd’hui la cérémonie de lancement du Dossier d’Investissement pour la réduction de la mortalité maternelle, infantile et l’amélioration de la santé des adolescents, à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de la Santé.

La célébration de cette Journée mondiale de la santé intervient dans un contexte très particulier, marqué par la grave crise sanitaire provoquée par le nouveau coronavirus, le Covid-19, un autre défi de santé pour le monde entier et particulièrement pour notre pays.

En ce qui concerne notre pays, la République Centrafricaine, le dossier d’Investissement pour la réduction de la mortalité maternelle, infantile et l’amélioration de la santé des Adolescents, répond à une obligation prévue dans notre loi fondamentale.

En effet, la Constitution dispose en son article 6, je cite « L’Etat et les autres collectivités publiques ont, ensemble, le devoir de veiller à la santé physique et morale de la famille et de l’encourager socialement par des institutions appropriées ». Fin de citation.
Au-delà de cette obligation constitutionnelle, le Dossier d’Investissement axé sur la Santé de la Mère et de l’Enfant concrétise mon engagement de garantir l'accès de tous les Centrafricains, de toutes catégories sociales, des villes comme des campagnes, à des soins de qualité, à travers les dix domaines d’impulsion présidentielle qui constituent les points d’ancrage pour l’accélération vers la Couverture Sanitaire Universelle et la Sécurité Sanitaire, avec une emphase sur la réduction accélérée de la mortalité maternelle et infantile.

Avec un financement total de 85 milliards 800 millions de FCFA pour trois ans, ce Dossier d’Investissement viendra donner un coup d’accélérateur à nos efforts en faveur du développement du Capital Humain.

Mesdames et Messieurs,

Je tiens à rappeler que notre pays revient de loin. La dernière crise politico-militaire a contribué à détruire un système sanitaire et social déjà fragile, reléguant notre pays au 2ème rang mondial en matière de mortalité maternelle et infantile.

Mais depuis 2016, grâce à l’action sans relâche du Gouvernement, la situation de nos populations et en particulier celle des femmes et des enfants s’améliore. Nous devons poursuivre et renforcer les efforts dans ce sens et bien entendu, avec l’appui de nos partenaires.

Le nouveau fléau de la maladie à Coronavirus risque cependant de compliquer notre tâche et ralentir l’atteinte de nos résultats. En effet, le Coronavirus va accentuer la vulnérabilité des femmes enceintes et pourrait aggraver la mortalité maternelle.

Mais nous ne baisserons pas les bras. A ce jour, neuf (9) cas de Coronavirus ont été confirmés dont six hommes et trois femmes. L’évolution de l’épidémie ne nous a pas encore échappé. Le Gouvernement continue à édicter des mesures préventives et de riposte contre cet ennemi commun de l’humanité.

Mesdames et Messieurs,

En lançant aujourd'hui ce Dossier d’Investissement, je réitère mon engagement et confirme ma détermination à instaurer l'équité et la justice sociale entre toutes les filles et tous fils du pays, en favorisant l'inclusion des groupes vulnérables et des populations les plus démunies de notre société.

C'est dans cet esprit et conscient que le bien-être de la mère, du nouveau-né et de l'enfant de moins de cinq (5) ans est, à la fois, résultat et indicateur de développement, que j'ai pris la décision de rendre gratuits les soins de santé pour les enfants âgés de moins de cinq (5) ans, les femmes enceintes et les femmes allaitantes.

Mesdames et Messieurs,

La mise en œuvre du Dossier d’Investissement exige des actions synergiques, une démarche multisectorielle et multidisciplinaire. Elle ne saurait être l'apanage d'un seul département ministériel, encore moins d'un seul secteur.

C'est dire l'importance d'une approche inclusive, permettant à chaque entité concernée par ce vaste chantier, d'apporter sa pierre à l'édification et à la pérennisation de ce programme.

Nous savons que toutes ces stratégies ne pourront pas avoir les résultats escomptés en l'absence d'une offre de service et de soins de santé de qualité.

C'est pourquoi, l'Etat veillera à l'approvisionnement de toutes les structures sanitaires en médicaments et consommables de qualité, mais aussi au renforcement de la couverture du pays en infrastructures sanitaires dotées de plateaux techniques modernes.

Mesdames et Messieurs,

Le thème retenu cette année par l’OMS pour cette Journée Mondiale de la Santé est le suivant « Soutenez les Sages-femmes et le personnel infirmier ».

Ce thème met en exergue la pertinence de la vision du Gouvernement qui s’est matérialisée par l’effort d’intégration du personnel de Santé, en particulier les sages-femmes et les assistantes accoucheuses.

En effet, dans l’intégration du personnel médical en 2019, la priorité a été accordée au personnel infirmier et obstétrical et leur affectation dans les zones rurales du pays.

Le thème de la Journée Mondiale est donc en harmonie avec le Dossier d’Investissement que nous lançons en ce jour, car les Sages-femmes et les Infirmiers sont au cœur de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

Je voudrais profiter de ce moment solennel pour exprimer toute ma gratitude à l’endroit de l’ensemble du personnel médical : Médecins, infirmiers, Sages-femmes, laborantins, hygiénistes, brancardiers, Ambulanciers, Filles de salle.
Ce sont tous nos héros du quotidien grâce à qui nous luttons contre le Coronavirus tout en travaillant à réduire la mortalité maternelle et infantile.

En retour de leur courage, nous leur devons de continuer d’investir dans la formation et l’emploi de ce personnel afin que la couverture sanitaire universelle devienne partout en Centrafrique une réalité.

Dans le cadre de ce vaste chantier, le Gouvernement compte sur l’engagement résolu des partenaires. La gestion rationnelle et responsable des ressources qui seront déployées pour la mise en œuvre de ce Dossier d’Investissement, est un facteur déterminant de réussite.

Je lance un appel solennel aux Partenaires Techniques et Financiers qui nous soutiennent et qui sont toujours présents à nos côtés de se mobiliser fortement pour la mise en œuvre de ce Dossier d’Investissement.

J’appelle également toutes les composantes et toutes les classes de notre société à s’approprier ce document et à s’engager dans les efforts de cette lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

Je réitère à cet effet mon appel pressant aux Préfets, aux Maires et Notables pour l’élaboration et la mise en œuvre des feuilles de route communales pour l’accélération de la couverture sanitaire universelle.

Ces feuilles de route doivent servir de cadre de mise en œuvre du Dossier d’Investissement au niveau communal et local.

Il s’agit avant tout, et vous le conviendrez avec moi, de sauver la vie de celles qui donnent la vie et de ceux qui constituent l’avenir de notre pays.
C’est donc sur ces appels que je déclare officiellement lancé, le Dossier d’Investissement pour la réduction de la mortalité maternelle, infantile et l’amélioration de la santé des adolescents en République Centrafricaine.

Je vous remercie de votre attention.



Autres titres
Côte D'Ivoire Distribution de médicaments: le Premier Ministre Hamed Bakayoko inaugure l’antenne régionale de la Nouvelle Pharmacie de la Santé Publique à Bouaké 
Bénin Zones Sanitaires de Pobè/Adja-Ouèrè/Kétou: à la recherche de 31 Sages-femmes d’Etat 
Côte D'Ivoire Boundiali: pose de la première du centre hospitalier régional 
Plus de nouvelles




 1   FIFA DJOGBE | Mercredi, 15 Avril 2020
  RETOUR AFFECTIF RAPIDE DE L'ÊTRE AIME
Mes frères et sœur , Parents et amies je vous pries de prendre patience suite a une rupture douloureuse. Mon message s'adresse au niveau de votre choix lors du contacte du vraie et grand maître spirituel pour exécution au rituel efficace de votre bien aimée et dura pour l’éternité. Et cela sans aucun risque. Je vous propose mes service unique du retour de l'être aimée pour 24h , 48h ou encore pour 72h ( cela est au dépends de la personne pour la pression de voir son être revenir vers lui et pour toujours)

- Retour d'affection général
- Vaudou et de Maraboutage Africain
- Récupération d'un ex par la magie
- Retour d'affection et mariage
- Protection contre mauvaise esprit de tout genre.
- Protection contre un esprit de mort qui vous tourmente.
- Protection contre les attaques de la magie noir et rouge.
- Protection contre les accidents de tout genre.
- Rapprochement amoureux
-Connaître un peu plus sur moi pour les rituel de délivrance de la sorcellerie et aussi des rituel puissant pour la promotion et pour la richesse ( Porte monnaie magique ou valise magique)
Spécialiste du retour affectif rapide de l'être aimé pour résultat en 3 jours garantis sans fin. Si vous voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté pour des raisons de dispute conjugale, je peux vous aider avec mes rituels a le faire revenir, car l'amour durable existe encore si vous croyez. L'amour de votre vie est parti, et vous souhaitez son retour sans délai.

Téléphone ou Whatsapp : +229 67 12 50 66
E-mail : [email protected]
Web : https://www.travauxoccultes-retouraffectif.com
RECHERCHE
République Centrafricaine 2,8 millions de Centrafricains ont besoin d'aide humanitaire et de protection 
République Centrafricaine Ministère des Finances et du Budget: le président Touadéra inaugure le bâtiment annexe de 46 nouveaux bureaux 
République Centrafricaine Renforcement des investissements: la Banque mondiale accorde une aide de 25 milliards de F Cfa 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires