Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Lutte conte le COVID-19: « Nous devons rompre cette chaine de transmission communautaire », Rémis Fulgance Dandjinou


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Lutte-conte-le-COVID-19:--Nous-devons-rompre-cette-chaine-de-transmission-communautaire-,-Remis-Fulgance-Dandjinou

Pour circonscrire les différents foyers et arrêter la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) au Burkina Faso, les autorités ont pris plusieurs mesures depuis l’enregistrement des premiers de COVID-19. Les dernières mesures prises portent sur la suspension de transport public urbain et interurbain de passagers ou voyageurs sur toute l'étendue du territoire national, par un arrêté conjoint.

Cette mesure est en vigueur depuis le lundi 23 mars 202. Dans un communiqué signé du 23 mars 2020, le Gouverneur de la région du Centre, Sibiri de Issa Ouédraogo, a décidé de la fermeture des gros marchés et yaars de la ville de Ouagadougou et des communes rurales, de la fermeture au public des bars, maquis et restaurants et l’interdiction de l’organisation de baptêmes, mariages et tout autre événement regroupant du public, à compter du 25 mars 2020.

Ces mesures viennent allonger la liste des mesures déjà prises par le Gouvernement, pour contenir la propagation de la maladie à coronavirus. Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a annoncé au point de presse du mardi 24 mars, sur la situation du COVID-19, que l’objectif premier de ces mesures est de participer à la rupture de la chaine du COVID-19. « Nous devons rompre cette chaine de transmission communautaire qui est malheureusement aujourd’hui, la chaine par laquelle se propage le COVID-19 », a-t-il précisé.

Pour Rémis Fulgance Dandjinou, chacun d’entre nous doit être responsable de la santé de sa famille, de la santé du pays et de son environnement. Tout en saluant la responsabilité de tous les acteurs et l’esprit dans lequel les burkinabè ont accepté ces mesures de restriction, le porte-parole du Gouvernement a rappelé qu’il s’agit d’une question de santé et de sécurité nationale. Il a invité la population au respect des mesures et à mettre en application les mesures de protection contre le COVID-19.

DCPM/Santé


Source Ministère



Autres titres
Afrique L’OMS renforce son soutien aux pays à risque élevé en Afrique face à la COVID-19 
Liban Le soutien aux hôpitaux est la première priorité de l'ONU suite à l'explosion meurtrière 
Burkina-Faso Réouverture des frontières ariennes: les autorités en charge des transports constatent l’effectivité de la mise en œuvre des dispositions 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso 2e édition de la Journée nationale de l’Arbre: le président du Faso aux côtés des acteurs à Banfora 
Burkina-Faso Technologie agricole: KONO DIGITAL livre sa première cuvée de pilotes de drones 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 06 août 2020 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires