Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Egypte Une journaliste perd son accréditation pour avoir remis en question le bilan officiel du coronavirus dans un article


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | 1 Commentaires |Imprimer
Une-journaliste-perd-son-accreditation-pour-avoir-remis-en-question-le-bilan-officiel-du-coronavirus-dans-un-article

Une journaliste du quotidien britannique The Guardian a vu son accréditation retirée par les autorités égyptiennes, à la suite d'un article sur l’ampleur réelle de l’épidémie de coronavirus dans le pays. Son confrère du New York Times a été rappelé à l’ordre. Reporters sans frontières (RSF) dénonce des sanctions disproportionnées et des abus de pouvoir.

Les autorités égyptiennes ont décidé de retirer, le 16 mars, l'accréditation de la correspondante du Guardian Ruth Michaelson pour avoir publié des chiffres "exagérés" sur l’épidémie de coronavirus dans le pays. Son article expliquait que le chiffre officiel des personnes contaminées était probablement en deçà de la réalité, et citait une étude scientifique canadienne estimant que l’Egypte compterait en réalité plus de 19 000 cas, au lieu d’une centaine selon les autorités.

Dans un communiqué officiel, le State Information Service (SIS), l’organisme égyptien chargé d’octroyer les accréditations aux journalistes, estime que l’article constitue une "violation de toutes les lois sur le travail journalistique reconnues en Egypte et dans le monde" et "une tromperie délibérée sur un sujet grave". Le SIS a aussi exigé les excuses officielles du Guardian. De son côté, le quotidien, cité par l’AFP, dit s’être fondé sur "des conclusions scientifiques d’experts crédibles en maladies infectieuses" et assure avoir "donné aux autorités égyptiennes la possibilité de réagir".

"Cette sanction est disproportionnée, dénonce Sabrina Bennoui, responsable du bureau Moyen-Orient à Reporters sans frontières (RSF). En profitant de la crise de l’information liée au coronavirus, les autorités abusent de leurs prérogatives et cherchent à contrôler le travail des journalistes via ses organes de régulation le State Information Service et le Conseil suprême de régulation des médias."

Toujours le 16 mars, le SIS indique avoir convoqué le correspondant du New York Times Declan Walsh, pour avoir retweeté une publication du médecin auteur de l’étude citée par le Guardian. Le journaliste irlandais a écopé d’un rappel à l’ordre, et a préféré supprimer son retweet.

Les journalistes locaux sont eux aussi empêchés de faire leur travail de couverture de l’épidémie. Le Conseil suprême de régulation des médias a suspendu des pages et sites Internet d'information, pour six mois pour "diffusion de fausses nouvelles" et poursuivi leurs propriétaires. Il a aussi mis en place un numéro de téléphone pour le signalement de pages diffusant des informations "de nature à susciter l’inquiétude de l’opinion publique".

En septembre 2019, le Conseil avait bloqué les sites de la BBC et de la chaîne de télévision américaine en arabe Al-Hurra pour "diffusion de fausses nouvelles" dans le cadre de leur couverture des manifestations antigouvernementales, rapidement étouffées.

L’Egypte occupe la 163e place au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF.



Autres titres
Inter Le classique du reggae « One Love » réédité pour aider les enfants victimes de la crise de la Covid-19 
Niger Des braconniers arrêtés pour avoir abattu une quarantaine de gazelles dorcas, une espèce en voie de disparition 
Burkina-Faso Lancement de l'étude d'actualisation du Plan d'Occupation des Sols (POS) de Ouagadougou: les acteurs se concertent 
Plus de nouvelles




 1   maitre gosso | Vendredi, 20 Mars 2020
 
Boujour!

vous êtes artistes , footballeurs , comédiens,
et vous cherchez a être très célèbres , attirés et aimés par le publics ,
plus de soucis à vos désires , vous ressentez des sentiments forts pour quelqu’un
alors que ce dernier ne ressent rien en retour pour vous ou ne vous aime
plus vous avez vécu des moments fascinants et forts avec votre compagne qui du jour au lendemain vous
annonce qu’il ne vous aimes plus vous avez vécu des années de vie de couple avec votre conjoint
qui commence a ne plus s’intéresser a vous, a prendre ses distances, a ne
plus vous aimer vous vous demandez ce qui ne va pas, vous êtes perdu et
déprimez et vous ne savez pas quoi faire
c’est simple contactez un professionnel en service occulte: médium: après un bref résumé de ce qui vous arrive il
procédera a une consultation gratuite et vous fera le diagnostic de la situation et vous proposeras en même temps
la solution a votre problème il pourra faire selon le cas un rituel de retour affectif: un envoûtement d’amour
par la magie blanche c’est un rituel sans inconvénient ,ni retombé , basé sur l’ordre naturel des choses pour attirer
les sentiments de votre conjoint,les diriger vers vous et vous seul et par la même occasion



CONTACT MAITRE Dahvodoun Gosso

Téléphone personnel/whatsap: +229 60 00 53 91

E-mail personnel: [email protected]

Site web: http://mediumvoyantmagic.wixsite.com/magi-retour-affectif

RECHERCHE
Egypte Arrestation de Nora Younis, rédactrice en chef du média indépendant Al-Manassa 
Egypte Un journaliste arrêté après être intervenu sur la chaîne Al Jazeera 
Egypte Une journaliste perd son accréditation pour avoir remis en question le bilan officiel du coronavirus dans un article 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires