Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest L’OIM aide plus de 1 400 migrants à retourner volontairement au Ghana


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
L-OIM-aide-plus-de-1-400-migrants-a-retourner-volontairement-au-Ghana

Accra - Cette semaine, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a aidé 61 migrants qui étaient bloqués au Niger à retourner volontairement au Ghana, portant à 1 400 le nombre total de Ghanéens aidés depuis 2017.

Les migrants sont rentrés du Niger par la route, où ils étaient bloqués en chemin vers la Libye. A leur arrivée à Accra, la capitale du Ghana, l’OIM s’est jointe aux autorités locales pour fournir de l’aide, notamment en espèces - à savoir, de l’argent de poche - pour répondre à leurs besoins immédiats, en particulier pour le transport jusqu’à leurs destinations finales.

Les migrants de retour ont raconté au personnel de l’OIM que des passeurs s’étaient présentés à eux en leur proposant des marchés « lucratifs » pour les convaincre de se rendre en Libye, en dépit des risques bien connus.

« Le passeur m’a montré des photos de Benghazi, une ville d’apparence paisible où nous allions travailler », a expliqué Koffi, un migrant de retour. « Une fois arrivé au Niger, la réalité était toute autre. Aujourd’hui, je suis content d’être rentré. Je ne conseillerai jamais à personne d’entreprendre ce périple. »

A leur retour, les migrants sont éligibles pour une aide à la réintégration, qui peut comprendre un suivi psychologique, une orientation vers les programmes existants et une assistance médicale et psychosociale. Les migrants de retour peuvent aussi participer à des projets communautaires collectifs où ils travaillent ensemble avec d’autres membres de la communauté et migrants de retour.

L’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants a été lancée en 2017 pour aider les migrants du Ghana et de 25 autres pays africains bloqués le long des principaux itinéraires migratoires à rentrer chez eux et à se réintégrer au sein de leur communauté.

A ce jour, plus de 300 migrants ici ont achevé leur processus de réintégration, 934 ont participé à des sessions de suivi de la réintégration et 673 ont reçu un soutien psychosocial.

L’OIM œuvre également avec ses partenaires pour sensibiliser aux dangers de la migration irrégulière et encourage les campagnes de migration sûre. Depuis 2017, 124 sessions de sensibilisation ont eu lieu au sein de communautés et d’écoles, tandis que des messages similaires diffusés sur les stations de radio et les chaînes de télévision ont atteint quelque 200 000 Ghanéens à travers le pays.

« Nous continuons à travailler avec nos divers partenaires pour qu’ils mettent en place des lois et politiques garantissant l’accès de la population aux droits et aux services essentiels ici au Ghana, et pour s’assurer que personne ne soit laissé de côté », a déclaré Sylvia Lopez-Ekra, chef de mission de l’OIM au Ghana, à propos des migrants de retour.

« Nous devons encourager les communautés à inclure les migrants de retour et à les aider à retrouver une place dans la société. Nous devons échanger avec les jeunes, qui représentent l’avenir du pays et ont tendance à risquer leur vie à la recherche de meilleures conditions ailleurs. »

L'AUTEUR
OIM


Autres titres
Afrique Entre la récolte et le point de vente: 4 milliards de dollars par an de produits frais perdus 
Côte D'Ivoire 5e Édition de la journée internationale de l’accès universel à l’information: déclaration du gouvernement 
Côte D'Ivoire Agriculture: Hamed Bakayoko salue le travail des agriculteurs 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique de l'Ouest L'UEMOA enregistrerait une croissance économique de 1,3%, après une réalisation de 6,1% en 2019 
Afrique de l'Ouest Au Niger, la Banque africaine de développement accompagne la constitution d’un vivier de main-d’œuvre qualifiée pour les secteurs émergents de l’économie 
Afrique de l'Ouest Reprise totale de son trafic ferroviaire Abidjan-Ouagadougou 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires