Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Fin de la plénière relative au code du travail: pour une meilleure sécurisation des emplois


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Fin-de-la-pleniere-relative-au-code-du-travail:-pour-une-meilleure-securisation-des-emplois

Tel est le souci exprimé par le Gouvernement. Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, a présidé cette après-midi (ndlr) à Libreville la cérémonie de clôture des travaux de la plénière relative à la révision du Code du travail. Cette réforme aura pour objectif principal de créer les conditions de l’animation du marché du travail par la mise en place d’un climat propice à l’environnement des affaires, d'améliorer le rendement des entreprises et de favoriser la mise à disposition des travailleurs et employeurs d’offres de formations mieux adaptées.

Julien Nkoghe Bekale, a saisi cette occasion pour exprimer sa satisfaction en recevant le rapport général sanctionnant la fin des travaux.

Ce projet de révision est d’après lui une réforme majeure pour le développement de notre pays. Le Gouvernement s’emploiera donc à la conduire et souhaite parvenir à une réforme ambitieuse susceptible d’oxygéner notre économie, mais également d'offrir plus de profondeur au marché du travail. En effet, dans un contexte économique marqué par un niveau de chômage élevé, Julien Nkoghe Bekale a indiqué que ladite réforme est un impératif catégorique. Avant d'annoncer que le rapport général de ces travaux, ainsi que tous ses annexes seront transmis au Bureau International du Travail (BIT) pour avis, avant sa transmission pour examen et adoption aux instances nationales habiletés.

Aussi, dans un souci d’inscrire notre pays de manière résolue dans un dialogue social de qualité, il a instruit le Ministre de l’Emploi de solliciter le BIT afin d'accompagner le Gouvernement sur trois composantes, à savoir la mise en place d’un cadre juridique du Dialogue social constructif et inclusif permanent en accord avec les normes international de l’OIT, la mise en place d’un calendrier d’élections professionnelles de l’ensemble des organisations syndicales, toujours en accords avec les textes nationaux et les normes de l’OIT et la mise en place d’un chronogramme de formation syndicale destinée à l’ensemble des leaders syndicaux.

"Oui, nous avons besoin d’un Code du travail qui rassure le travailleur et qui permette sa mobilité, qui ne précarise pas, mais le met au centre de la production. L’enjeu, c’est la création et la préservation de l’emploi et préparer l’avenir de nos enfants’’, a déclaré le Premier Ministre.

D’après lui, si le processus de réforme du Code du travail est loin d’être terminé, il s’agit néanmoins à ce stade, d’une victoire d’étape, celle de l’intérêt général.

En effet, pendant sept jours, cette rencontre tripartite qui a réuni le Gouvernement, les confédérations syndicales et les organisations patronales, a permis aux participants de faire des suggestions qui permettront d’aboutir à un outil capable de répondre favorablement aux exigences actuelles du marché du travail, tout en mettant l’accent sur la sécurité et l’épanouissement des travailleurs.

Le Ministre de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail et de la Formation Professionnelle, Chargé du Dialogue Social, Madeleine Berre a, quant à elle, indiqué que chacun a pu prendre conscience de la portée de cette réforme qui, loin de précariser les emplois et les droits des travailleurs, doit plutôt aboutir à une véritable modernisation du Code du travail et permettre la garantie des emplois, la sécurisation des droits des travailleurs et l’employabilité du plus grand nombre.

Rappelons que la vision du Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en matière de Code du travail est de doter le Gabon d’un outil basé sur la flexibilité, l’employabilité, la sécurisation des emplois et l’amélioration du climat des affaires.

L'AUTEUR
Primature


Autres titres
Mali Décrispation: le HCIM, « Les maliens se comprendront » 
Niger Le processus de mutation du permis de conduire prend fin le 14 juillet 
Côte D'Ivoire Le maire Cissé Bacongo donne un nouveau visage au marché Djê Konan 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon Reprise des cours dans l'Enseignement Supérieur: le Protocole de reprise validé 
Gabon Année scolaire 2019-2021: pas d'examens de BEPC et de CEPE, seulement le BAC 
Gabon Obsèques d'Emmanuel Issoze Ngondet: l'hommage de la République 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires