Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Le Ministre d’Etat BIO TCHANE au sujet de l’amélioration de l’IDH: « S’il y a une leçon à retenir, c’est qu’il faut garder le cap »


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-Ministre-d-Etat-BIO-TCHANE-au-sujet-de-l-amelioration-de-l-IDH:--S-il-y-a-une-lecon-a-retenir,-c-est-qu-il-faut-garder-le-cap-

Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE s'est confié à la presse après la publication de l’amélioration du rang du Bénin au classement de l’Indice du Développement Humain par le PNUD.

Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE s'est confié à la presse après la publication de l’amélioration du rang du Bénin au classement de l’Indice du Développement Humain par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Lisez plutôt…

Bonjour Monsieur le Ministre d’Etat, ces derniers jours le Bénin a enregistré plusieurs bonnes nouvelles dont l’amélioration de son rang au classement de l’Indice du Développement Humain. Quelle compréhension peut-on avoir de l’IDH ?

Ce sont de bonnes nouvelles qui nous viennent du PNUD, une institution internationale et également de la Banque Africaine de Développement. Ces nouvelles disent que l’Indice de Développement Humain de notre pays s’est amélioré. L’IDH, c’est un indice composite qui prend en compte certaines dimensions du développement économique et social : l’espérance de vie à la naissance, l’évolution du Produit Intérieur Brut et également l’éducation à travers le taux d’analphabétisme.

Quelle analyse faites-vous de l’amélioration de la place du Bénin dans ses différents classements ?

On peut retenir plusieurs choses. Déjà au niveau de la croissance économique qui est un élément qui entre dans cet indice, nous avons noté nous-mêmes déjà à travers notre institut de la statistique, que la croissance économique est soutenue depuis 2016. En 2015, elle était de moins de 2%. Depuis lors, elle s’est accrue progressivement pour atteindre en 2018 une croissance économique de l’ordre de 6,7% et en 2019, plus de 7 %. Ce qui permet à la Banque Africaine de Développement qui compile l’ensemble des données pour le continent et le compare au reste du monde, de citer notre pays parmi ceux ayant les plus forts taux de croissance dans le monde. Il y a 6 pays africains qui sont classés parmi les 10 pays les plus performants au monde et le Bénin en fait partie.

Sur l’Indice de Développement Humain (IDH), on peut aussi noter avec beaucoup de satisfaction que le Bénin se place premier des pays de l’UEMOA qui comprend aussi la Côte-d’Ivoire et le Sénégal et 4ème de la CEDEAO qui comprend aussi le Nigéria et le Ghana. Avec ce niveau d’indice, le Bénin sort de la liste des 25 pays les plus pauvres dans le monde.

Nous avons un indice qui s’est beaucoup amélioré et qui traduit les résultats des politiques menées depuis 4 ans. J’ai parlé tout à l’heure de la croissance économique qui vient d’une maitrise de la situation macroéconomique, des politiques budgétaires plus saines, des politiques de développement bien orientées et des politiques sociales qui permettent aux populations de commencer par recueillir une partie des dividendes de la croissance économique. Entre 2015 et 2019, nous avons donné de l’eau à plus de 10% de notre population par rapport à 2015. C’est pareil pour l’électricité. Pour les cantines scolaires, l’Etat dépensait environ 1 milliard par an. Aujourd’hui, nous sommes à plus de 14 milliards par an. Ce qui fait que plus de 51% de nos enfants qui vont à l’école ont droit à un repas chaud par jour. C’est important parce que cela améliore l’accès des enfants à l’école, cela permet aussi aux enfants d’avoir des meilleurs résultats. C’est donc la combinaison de tous ces facteurs : la santé, l’éducation et la croissance économique qui se traduisent par cette bonne évolution de l’Indice de Développement Humain.

Monsieur le Ministre d’Etat, pour ce qui des perspectives, que compte faire le Bénin pour maintenir ces bonnes performances ?

C’est important de noter que ces résultats ne sont pas accidentels. Ils traduisent l’impact positif des politiques menées par le Gouvernement dans le domaine économique mais aussi dans le domaine social. S’il y a une leçon à retenir, c’est aussi qu’il faut garder le cap sur la politique macroéconomique, sur les politiques sectoriels qui vont d’ailleurs être amplifiées et il faut aussi garder le cap sur les politiques sociales. Dans le court et le moyen terme, le Gouvernement du Président Patrice TALON est engagé dans ce sens. Le Président nous instruit tous à prendre toutes les dispositions pour que les mesures soient conduites de façon conséquente. Pour les perspectives et dans ces conditions, nous sommes optimistes que les résultats seront bons dans les années qui viennent.



Autres titres
Mali Lettre de mission du président de la république au premier ministre 
République Centrafricaine Le président Touadera fait de la relance du secteur agropastoral l’une de ses priorités 
Côte D'Ivoire J’ai décidé d’être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 (Alassane Ouattara) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Revue du secteur agricole au titre de l’année 2019: les PTF s’associent aux acteurs pour des travaux fructueux et utiles 
Bénin Chantiers du Complexe hôtelier et du Fort Portugais à Ouidah: le ministre Jean-Michel ABIMBOLA a rappelé les impératifs aux entrepreneurs 
Bénin Covid-19: soutien aux entreprises d’exploitation agricoles et aux micro, petites et moyennes entreprises 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires