Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Réforme du franc Cfa, création de l`Eco, … : Les grandes décisions prises au 56ème sommet de la Cedeao à Abuja


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Reforme-du-franc-Cfa,-creation-de-l`Eco,-…-:-Les-grandes-decisions-prises-au-56eme-sommet-de-la-Cedeao-a-Abuja

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part aux côtés de ses pairs, ce samedi 21 décembre 2019, à Abuja (Nigéria), au 56e Sommet Ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le Président de la République Fédérale du Nigeria, S.E.M. Muhammadu BUHARI, a, dans son discours de bienvenue, remercié ses pairs pour leur présence et a indiqué les enjeux de cette réunion qui porte sur les questions d’ordre sécuritaire et d’intégration régionale de nos pays.

Pour sa part, le Président de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Jean-Claude Kassi BROU, a rendu un hommage mérité au Président en exercice de l’organisation, S.E.M. MAHAMADOU Issoufou, pour son leadership à la tête de l’Institution et son engagement dans la lutte contre le terrorisme.

Il a également salué les progrès enregistrés dans le cadre de la démocratisation de nos nations. A ce propos, il s’est félicité de la tenue du premier tour de l’Election Présidentielle en Guinée Bissau, dans le calme et la sérénité, en novembre dernier.
Quant au Président de la République du Niger, S.E.M. Issoufou MAHAMADOU, par ailleurs Président en exercice de la CEDEAO, il est revenu, dans son discours d’ouverture, sur l’objectif de l’organisation qui est de promouvoir la coopération et l’intégration, en vue de la création d’une monnaie économique en Afrique de l’Ouest, afin d’améliorer les conditions de vie des populations et d’assurer la croissance économique et le développement du continent africain.

Poursuivant, il a souligné l’intérêt de nos Etats à respecter les critères de convergence pour la monnaie unique et a fait remarquer que sept (07) pays sont à jour sur l’ensemble des quatre critères de premier rang et six (06) pays sont à jour sur trois des quatre derniers critères.

Par ailleurs, il a indiqué que plus de solidarité et d’union de nos pays pourraient servir de bouclier contre la menace terroriste qui gagne en intensité tout notre espace commun.

Pour terminer, il a exprimé ses condoléances et toute sa compassion aux familles des victimes des récentes attaques terroristes.

Le Représentant Spécial du Secrétaire General des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Monsieur Mohamed Ibn CHAMBAS, a pour sa part, indiqué que ces assises qui se tiennent dans un contexte d’attaque terroriste, suivi de déplacement des populations, imposent à nos Etats l’Union de toutes les forces et le soutien total à la lutte menée par le G5 Sahel.
Il a ensuite lancé un appel à la solidarité entre les Etats et à la mutualisation des moyens pour relever les défis majeurs liés à l’insécurité au sein de l’espace communautaire.

Dernier intervenant à cette cérémonie, le Dr Akinwumi ADESINA, Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), s’est honoré du partenariat entre son Institution et la CEDEAO. Il a fait le point des avancées de la BAD au cours de ces quatre (04) dernières années durant lesquelles des investissements considérables à hauteur de vingt milliards de dollar US ont été faits au sein de l’espace CEDEAO.
Il a également réaffirmé le soutien de la BAD aux pays de la sous-région pour la réalisation des projets structurants dans les domaines de la santé, de l’électricité, des infrastructures, de l’agriculture et de la lutte contre le changement climatique.
Au terme de la cérémonie d’ouverture, les Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont retrouvés pour une session à huis clos, à l’issue de laquelle le Président de la République a quitté Abuja pour Abidjan.

Notons qu’en marge de ce Sommet, le Président de la République s’est entretenu avec son homologue Nigérian, S.E.M. Muhammadu BUHARI, au Palais de la Présidence de la République.Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part aux côtés de ses pairs, ce samedi 21 décembre 2019, à Abuja (Nigéria), au 56e Sommet Ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le Président de la République Fédérale du Nigeria, S.E.M. Muhammadu BUHARI, a, dans son discours de bienvenue, remercié ses pairs pour leur présence et a indiqué les enjeux de cette réunion qui porte sur les questions d’ordre sécuritaire et d’intégration régionale de nos pays.

Pour sa part, le Président de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Jean-Claude Kassi BROU, a rendu un hommage mérité au Président en exercice de l’organisation, S.E.M. MAHAMADOU Issoufou, pour son leadership à la tête de l’Institution et son engagement dans la lutte contre le terrorisme.

Il a également salué les progrès enregistrés dans le cadre de la démocratisation de nos nations. A ce propos, il s’est félicité de la tenue du premier tour de l’Election Présidentielle en Guinée Bissau, dans le calme et la sérénité, en novembre dernier.
Quant au Président de la République du Niger, S.E.M. Issoufou MAHAMADOU, par ailleurs Président en exercice de la CEDEAO, il est revenu, dans son discours d’ouverture, sur l’objectif de l’organisation qui est de promouvoir la coopération et l’intégration, en vue de la création d’une monnaie économique en Afrique de l’Ouest, afin d’améliorer les conditions de vie des populations et d’assurer la croissance économique et le développement du continent africain.

Poursuivant, il a souligné l’intérêt de nos Etats à respecter les critères de convergence pour la monnaie unique et a fait remarquer que sept (07) pays sont à jour sur l’ensemble des quatre critères de premier rang et six (06) pays sont à jour sur trois des quatre derniers critères.

Par ailleurs, il a indiqué que plus de solidarité et d’union de nos pays pourraient servir de bouclier contre la menace terroriste qui gagne en intensité tout notre espace commun.

Pour terminer, il a exprimé ses condoléances et toute sa compassion aux familles des victimes des récentes attaques terroristes.

Le Représentant Spécial du Secrétaire General des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Monsieur Mohamed Ibn CHAMBAS, a pour sa part, indiqué que ces assises qui se tiennent dans un contexte d’attaque terroriste, suivi de déplacement des populations, imposent à nos Etats l’Union de toutes les forces et le soutien total à la lutte menée par le G5 Sahel.
Il a ensuite lancé un appel à la solidarité entre les Etats et à la mutualisation des moyens pour relever les défis majeurs liés à l’insécurité au sein de l’espace communautaire.

Dernier intervenant à cette cérémonie, le Dr Akinwumi ADESINA, Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), s’est honoré du partenariat entre son Institution et la CEDEAO. Il a fait le point des avancées de la BAD au cours de ces quatre (04) dernières années durant lesquelles des investissements considérables à hauteur de vingt milliards de dollar US ont été faits au sein de l’espace CEDEAO.
Il a également réaffirmé le soutien de la BAD aux pays de la sous-région pour la réalisation des projets structurants dans les domaines de la santé, de l’électricité, des infrastructures, de l’agriculture et de la lutte contre le changement climatique.
Au terme de la cérémonie d’ouverture, les Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont retrouvés pour une session à huis clos, à l’issue de laquelle le Président de la République a quitté Abuja pour Abidjan.

Notons qu’en marge de ce Sommet, le Président de la République s’est entretenu avec son homologue Nigérian, S.E.M. Muhammadu BUHARI, au Palais de la Présidence de la République.



Autres titres
Côte D'Ivoire Moussa Sanogo décline ses priorités 2020 pour la bonne tenue des finances publiques 
Congo RDC Les présidents de l'assemblée nationale et du sénat au palais présidentiel. 
Côte D'Ivoire Election présidentielle 2020: le gouvernement et les partis politiques reprennent le dialogue sans préalable 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Afrique de l'Ouest Au Mali et au Sahel, la situation sécuritaire se détériore à un rythme alarmant (ONU) 
Afrique de l'Ouest La fermeture des frontières avec le Nigeria fait chuter les achats de riz asiatique (Osiriz) 
Afrique de l'Ouest Situation sécuritaire dans l’espace G5 Sahel: la déclaration du sommet de Pau 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires