Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

France Moteurs électriques, Peugeot passe à la vitesse supérieure


Technologie

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Moteurs-electriques,-Peugeot-passe-a-la-vitesse-superieure

Peugeot, du groupe PSA, a choisi son usine de Trémery, près de Metz, pour fabriquer ses nouveaux moteurs de voitures électriques, qui nécessitent moins de main-d'œuvre.

250 000 voitures électriques ont été vendues en Europe, dont 50 000 en France entre janvier et septembre 2019, selon le spécialiste allemand Matthias Schmidt, soit un bond de plus de 85 % sur un an. Surtout, en 2020, l'offre de modèles 100 % électriques (dits BEV pour battery electric vehicle) va exploser.

Chez PSA, l'usine de Trémery, en banlieue de Metz, vit une petite révolution industrielle. Voilà 40 ans qu'elle ne fabrique que des moteurs essence et diesel hauts de gamme. Mais cette semaine, le groupe présidé par Carlos Tavares, en négociation de fusion avec Fiat Chrysler, a inauguré sa première ligne d'assemblage de moteurs de voitures électriques, pour un investissement de 10 millions d'euros. Conçus dans le centre recherche & développement de Carrières-sous-Poissy (Yvelines), ils équiperont les trois premiers modèles 100 % électriques du constructeur, dont les premiers exemplaires seront commercialisés début 2020 : l'e-208, fabriquée à Trnava en Slovanie, la DS3 Crossback e-tense (qui provient de Poissy, en France) et l'Opel Corsa-e (de Saragosse, en Espagne).

« L'usine de Trémery, qui a été la plus grande usine de fabrication de moteurs diesel du monde, concrétise la première étape de notre stratégie d'électrification de nos gammes décidée en 2014 », se félicite Marc Bauden, directeur du pôle PSA Trémery-Metz, qui se veut écoresponsable, car on y trie et recycle les déchets et qu'on y récupère la production de chaleur.
Fabriquer un moteur électrique nécessite ainsi moins de main-d'œuvre qu'un modèle thermique. Même si l'on y ajoute certaines pièces comme un compresseur de climatisation ou encore la boîte de vitesses dite réducteur, l'engin électrique contient beaucoup moins d'éléments : environ une cinquantaine contre plus de 300 pour un équivalent thermique.



Autres titres
Somalie La Somalie s’est dotée de sa toute première stratégie nationale de développement des TIC 
Bénin L’édition 2019 de la Semaine du Numérique officiellement lancée par le Ministre d’Etat Abdoulaye BIO TCHANE 
Côte D'Ivoire Collectivités locales: Institution d’une plateforme électronique de recouvrement des recettes 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
France Compagnie aérienne : Air France relance ses vols vers le Libéria 
France Impôts Le taux de prélèvements obligatoires s'élève à 46,1% 
France Réforme des retraites : Plus de 700.000 manifestants dans les rues 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires