Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Libye Transport : Bientôt la reprise du trafic


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Transport-:-Bientot-la-reprise-du-trafic

Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) a annoncé mardi la reprise prochaine des vols à Mitiga, seul aéroport opérationnel de la capitale Tripoli, fermé depuis presque deux mois à cause d'attaques répétées par les forces du maréchal Khalifa Haftar.

"Nous annonçons la réouverture de l'espace aérien et la reprise de trafic aérien à l'aéroport international de Mitiga dès ce jour", a déclaré Milad Maatoug, ministre des Transports du GNA, à l’AFP, reconnu par l'ONU. Les vols ne devraient pas reprendre avant une semaine ou deux, le temps que l'aéroport soit "totalement opérationnel", a-t-il cependant précisé, à l'issue d'une visite avec le ministre de l'Intérieur, Fathi Bachagha, et de l'émissaire onusien pour la Libye, Ghassan Salamé. Situé à quelques kilomètres à l'est de la capitale, Mitiga se trouve dans la zone contrôlée par le GNA, basé à Tripoli.

Depuis le début le 4 avril d'une offensive des forces du maréchal Haftar, l'homme fort de l'est libyen, pour prendre le contrôle de Tripoli, l'aéroport a été à plusieurs reprises la cible de frappes aériennes et de tirs de roquettes. Les forces pro-Haftar accusent le GNA d'utiliser une partie de l'aéroport à des fins militaires. "Mitiga est un aéroport civil très important puisqu'il est utilisé par près de la moitié des habitants de la Libye et nous espérons qu'il ne soit plus la cible d'attaques", a déclaré M. Maatoug.

"Il y a 2,6 millions de personnes, dont des blessés et des malades, qui ont été privées de cette infrastructure vitale", a ajouté de son côté M. Salamé. La fermeture de l'aéroport a aussi pesé sur l'organisation des "départs volontaires de migrants, organisés par les agences de l'ONU", a souligné l'émissaire de l'ONU. "Ce n'est pas normal qu'une ville telle que Tripoli, la capitale de la Libye, soit sans aéroport", a-t-il estimé, affirmant que la Mission d'appui de l'ONU en Libye (Manul) a constaté qu'il n'y avait aucune présence militaire au sein de l'aéroport de Mitiga.



Autres titres
Inter RSF dévoile sa nouvelle identité de marque 
Burkina-Faso Fin de calvaire pour les étudiants burkinabè boursiers en Inde 
République Centrafricaine 114 Lauréats obtiennent le prix d'excellence scolaire de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Libye L'attaque meurtrière à Tajoura en juillet dernier pourrait constituer un crime de guerre (ONU) 
Libye L'ONU condamne le bombardement du Collège militaire à Tripoli 
Libye 284 civils tués et 363 blessés cette année à la suite du conflit armé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires