Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Réformes dans l’Uemoa : Un taux d’application de 76% en 2018


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Reformes-dans-l-Uemoa-:-Un-taux-d-application-de-76%-en-2018

Le Sénégal a enregistré un taux d’application des réformes, politiques, programmes et projets de l’UEMOA de l’ordre de 76% en 2018, contre 71% en 2017, a indiqué, lundi, à Dakar, le directeur de la planification et des politiques économiques Mouhamadou Bamba Diop.

M. Diop a donné ces statistiques à l’ouverture de la cinquième édition de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), rencontre à laquelle il représentait le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération. Selon lui, cette revue devrait permettre notamment aux Etats membres de ’’revisiter en profondeur les réformes mais aussi de donner une situation exacte (…) dans leur mise en œuvre.’’

La représentante résidente de l’UEMOA à Dakar, Aissa Kabo, évoquant cette question, recommande ’’d’accélérer’’ la transposition de ces textes dans les dispositifs juridiques des pays membres. ’’Le Sénégal, avec un taux de près de 76% en 2018 par rapport à une moyenne de 69%, a un niveau très appréciable’’, a estimé Mme Kabo.

Elle a signalé qu’en 2011 « l’application des textes communautaires connaissait un taux global de 45% », malgré selon elle « la pertinence des textes adoptés et les attentes des populations ». Les travaux de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), prévus pour trois jours (21-23 octobre) réunissent des points focaux à travers différents ministères ainsi que des experts juridiques de l’UEMOA.

Ils vont débuter par une phase technique consacrée notamment à l’évaluation de la mise en œuvre effective des textes, projets et programmes communautaires.

Pour l’édition 2019, quelque 113 textes réglementaires ainsi que 13 programmes et projets vont concerner le Sénégal pour un montant de 58,173 milliards FCFA, a-t-on appris du coordonnateur de la cellule suivi et intégration du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération Moustapha Ngom. S’exprimant en marge de cette cérémonie d’ouverture, M. Ngom soutient que cette revue annuelle devrait permettre une transposition des 113 textes réglementaires dans le dispositif juridique sénégalais.



Autres titres
Tunisie Assistance macrofinancière : L’UE approuve le versement de 150 millions d’euros 
Madagascar L’État va importer directement des produits de première nécessité 
Niger Chute des recettes douanières à Niamey suite à la fermeture des frontières du Nigeria 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Santé d'Hissène Habré: des affirmations démenties 
Sénégal Premières auditions par un juge dans une affaire de corruption 
Sénégal Une figure de la rebellion abattue par des inconnus 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires