Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Dialogue politique : Patrice Talon remet les conclusions au parlement


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Dialogue-politique-:-Patrice-Talon-remet-les-conclusions-au-parlement

Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a réuni, ce jeudi, la conférence des présidents de l’Assemblée nationale pour leur remettre les conclusions du « dialogue politique ». Pour être appliquées, la plupart des recommandations doivent désormais passer par le Parlement.

La rencontre s’est tenue au palais de la présidence. Occasion pour le numéro un béninois de remettre aux parlementaires les recommandations issues des dernières discussions. Elles nécessitent plusieurs actes législatifs avant leur application. Parmi ces conclusions, on retrouve les lois jugées « chrysogènes » par l’opposition avant les législatives du 28 avril et qui ont besoin d’amendements pour faire consensus. « Il faut revoir dans les lois non consensuelles ce qui fâche au niveau du code électoral et de la charte des partis », explique à RFI, Louis Vlavonou, le président de l’Assemblée nationale.

Une autre recommandation, réclamée par l’opposition depuis la crise, est « la libération des prisonniers politiques, l’abandon des poursuites à caractère politique ». Et cela passe forcément par une loi d’amnistie générale aujourd’hui très attendue. « Qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur, s’ils sont mêlés aux événements des législatives, ils seront concernés par les dispositions que nous allons prendre. C’est dans le pardon que tout peut se faire », ajoute Louis Vlavonou.

Il n’y a pas de calendrier imposé, mais il y a urgence, estime le président de la commission des lois, Orden Alladatin : « Nous sommes obligés d’aller vite puisque nous avons des échéances qui nous attendent. »Ces échéances, ce sont les municipales à venir au premier semestre 2020. Le travail parlementaire sur les recommandations devrait pouvoir commencer lors de la session budgétaire qui s’ouvre jeudi prochain.

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA SÉANCE DE TRAVAIL ENTRE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET LA CONFÉRENCE DES PRÉSIDENTS DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

A son invitation, le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, Monsieur Patrice TALON, a reçu le Bureau de l’Assemblée nationale, les présidents des Commissions permanentes et les présidents des groupes parlementaires, à l’effet de leur présenter les conclusions du Dialogue Politique tenu à Cotonou, les 10, 11 et 12 octobre 2019.
A cette occasion, le Président de la République a rappelé que les partis politiques enregistrés se sont réunis à son initiative en vue de se concerter dans le cadre d’un Dialogue Politique franc et responsable sur les questions politiques d’intérêt national.

A l’issue de ces assises, les partis politiques ont formulé les recommandations consensuelles portant sur :
1. la relecture de la Charte des partis politiques et du Code électoral ;
2. l’institution des élections générales ;
3. une meilleure représentation du peuple par les femmes ;
4. l’actualisation et la mise en œuvre effective de la loi portant statut de l’Opposition ;
5. des mesures d’apaisement politique.
En présentant ces recommandations, le Président de la République a plaidé pour leur prise en compte diligente par la représentation nationale.
Prenant acte des conclusions et des recommandations du Dialogue Politique, les participants ont salué l’initiative, félicité les acteurs et rassuré le Président de la République ainsi que l’ensemble du Peuple béninois de ce que les diligences nécessaires seront entreprises pour la prise en compte desdites recommandations. Il est apparu que la mise en œuvre de celles-ci appelle des mesures de nature législative dont une loi d’amnistie, s’agissant des événements des mois d’avril, mai et juin 2019 relatifs aux élections législatives.

A cet effet, un comité d’experts constitué du Facilitateur du Dialogue Politique et de ses Rapporteurs auxquels vont s’adjoindre trois (3) personnalités désignées par le Bureau de l’Assemblée nationale et deux (2) désignées par le Président de la République, sera chargé de la formulation technique des recommandations du Dialogue.
Cotonou, le 17 octobre 2019.



Autres titres
Côte D'Ivoire Deux nouveaux partis entre en jeu 
Bénin Robert Gbian présente les avancées politiques à Kigali 
Nigéria Lutte contre contrebande : Mise en place de patrouilles frontalières communes entre les trois pays 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Extension du port de Cotonou : Le chinois CHEC va réaliser l'étude géotechnique 
Bénin Robert Gbian présente les avancées politiques à Kigali 
Bénin Eliminatoires CAN 2021 : Les Ecureuils dominent la Sierra Leone (1-0) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires