Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Ghana Akufo-Addo promet faire revivre les diamants


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Akufo-Addo-promet-faire-revivre-les-diamants

Le président Akufo-Addo a rendu dimanche 13 octobre 2019 une visite de travail à la Ghana Consolidated Diamonds Ltd. Il a assuré aux chefs et au peuple d'Akwatia que son gouvernement ferait tout ce qui était en son pouvoir pour faire revivre la Ghana Consolidated Diamonds Ltd.

Selon le président Akufo-Addo, la société ghanéenne Consolidated Diamonds Ltd «a contribué à la création d'emplois et à la création de richesses pour la population d'Akwatia. «Par conséquent, si, aujourd’hui, des problèmes subsistent concernant l’exploitation de la mine, c’est ma responsabilité fondamentale que nous nous assurions que ces goulots d’étranglement soient tous libérés pour remettre la mine en service. C'est pourquoi je suis ici aujourd'hui », a déclaré le président ghanéen selon des propos rapportés par ghanaweb.

En septembre, le gouvernement a annulé le contrat attribué à la Great Consolidated Diamonds Ghana Limited (GCDGL) en 2011, une filiale du groupe de sociétés Jospong, visant à exploiter des diamants à Akwatia, pour rupture de contrat.

Selon le directeur général de l’Autorité des intérêts de l’État et de la gouvernance (SIGA), la société, Hon. Stephen Asamoah Boateng n'a pas rempli son mandat fondamental consistant à verser 17 millions de dollars au Comité de mise en œuvre des cessions (DIC), de même que la réhabilitation et la rénovation des installations des mines afin d'accroître la production.

S'agissant des propriétés appartenant à la société, le président a indiqué que le directeur général de SIGA avait déjà déployé des efforts en ce qui concerne une propriété à Londres. «Nous possédons toujours la propriété et nous ne l'avons perdue pour personne. Ils (SIGA) ont été en mesure de l’identifier et c’est toujours la propriété de la société.

Je pense que c’est celui d’Accra qui fait l’objet de poursuites judiciaires, mais nous examinerons et demanderons réparation. Il se peut que le bail de la propriété n’ait pas été renouvelé d’où sa situation actuelle, mais, comme je l’ai dit, nous examinerons la situation de manière critique et vous communiquerons les résultats », a t-il ajouté.



Autres titres
Guinée Un bloc d’apprentissage de métiers pour personnes handicapées inauguré le 3 décembre prochain 
Côte D'Ivoire «L’’électricité est la base du développement,» BRUNO KONÉ à TIORO 
Bénin Foire : Exposition de produits fabriqués par des détenus à Savalou 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Ghana Inauguration d’une bibliothèque numérique à Téma 
Ghana Agé de 12 ans Viemens Bamfo est inscrit à l'université 
Ghana Millénium Challenge Corporation : 190 millions de dollars de financement suspendu 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires