Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Kenya Le Kenya veut porter le nombre de ses contribuables actifs à 7 millions, d'ici 2022


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-Kenya-veut-porter-le-nombre-de-ses-contribuables-actifs-a-7-millions,-d-ici-2022

Le Kenya envisage de porter le nombre de ses contribuables actifs, de 3,94 millions à 7 millions, d'ici 2022. C’est ce que rapporte l’agence de presse Xinhua, citant Francis Muthaura (photo), président de la Kenya Revenue Authority (KRA), l’organisme kényan chargé de la mobilisation des ressources publiques.

L’annonce a été faite dans le cadre du lancement de l’édition 2019 du mois des contribuables au Kenya. Grâce à cette mesure, les autorités espèrent élargir l’assiette fiscale de l’Etat afin de stimuler la mobilisation des ressources financières intérieures, dès cette année.

Cette opération s’appuiera sur les innovations technologiques pour obtenir de meilleurs résultats, indique Francis Muthaura. Elle permettra non seulement d’enregistrer de nouveaux contribuables dans la base de données de l’Etat, mais également de lutter contre la fraude fiscale.

« L'élargissement de l'assiette fiscale est axé sur l'exploitation du potentiel qu'offre la technologie pour identifier et intégrer dans le filet fiscal, les Kényans qui sont engagés dans des activités lucratives et qui devraient payer l'impôt, mais ne le font pas », a indiqué le responsable.

Cette annonce intervient quelques jours après que le gouvernement a annoncé une réduction de 2,1% de ses dépenses budgétaires de l’année 2019/2020, et quelques mois après l’annonce d’un objectif de réduction du déficit budgétaire de l’Etat à 5,6% pour l’exercice en cours contre 7,4% pour l’exercice fiscal précédent. En raison d’une insuffisance de ses recettes fiscales notamment, le pays a augmenté, ces dernières années, les emprunts syndiqués et obligataires pour financer ses projets de développement.

L'AUTEUR
agenceecofin.com


Autres titres
Côte D'Ivoire Tribunal de Commerce d’Abidjan: 100 % des litiges résolus en 2018 
France Impôts Le taux de prélèvements obligatoires s'élève à 46,1% 
Bénin Transactions financières : Les comptes de monnaie électronique en hausse 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Kenya Près de la moitié des salariés gagnent moins de 300$ par mois (KNBS) 
Kenya Changement climatique : Premier "Atlas du climat" pour lutter contre les pertes alimentaires 
Kenya Le Kenya veut porter le nombre de ses contribuables actifs à 7 millions, d'ici 2022 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires