Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Renforcement de capacité : Plus de 200 jeunes instruits sur le civisme à Cocody


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Renforcement-de-capacite-:-Plus-de-200-jeunes-instruits-sur-le-civisme-a-Cocody

Le civisme est un engament qui commence à l’école. Le ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, à travers sa direction de la vie associative et du renforcement de capacité des jeunes (Dvarcj), est conscient de cette situation. Pour y remédier, les services du ministre Touré Mamadou multiplient les ateliers de renforcement de capacité de la jeunesse ivoirienne.

Ainsi, du 17 au 19 septembre dernier, il s’est tenu à Cocody, un atelier à l’attention des leaders associatifs. 201 jeunes leaders issus de 67 organisations de jeunesse y ont pris part. Pendant ces trois jours, il ont été instruits sur les modules indispensables telles que la gouvernance associative, les techniques de débats, la conduite de réunion, les techniques de rédaction administrative et le développement du leadership. L’objectif de cette initiative était d’améliorer la gouvernance associative à travers la fonctionnement et l’organisation des organisations.

A la clôture de cet atelier, le Ministre Mamadou Touré a salué les initiateurs qui ont placé le civisme au cœur de cette formation. « Renforcer leur capacité aura forcément un impact positif pour notre société », s’est-il félicité saisissant l’occasion pour rendre hommage à DJ Arafat, décédé tragiquement le 12 août dernier et dont la tombe a été profanée par un groupe de jeunes. Le ministre Mamadou Touré a lancé un message à l’endroit de ces jeunes, les invitant à s’engager dans l’intérêt général plutôt qu’à s’illustrer négativement. Avant de préciser que la situation de ces jeunes qui ont profané la tombe de DJ Arafat interpelle plus d’un titre l’Etat, les ministères de la Jeunesse et la Famille. « Certains veulent réduire la jeunesse ivoirienne à ceux qui sont allés profaner la tombe de Dj Arafat. On ne peut pas réduire la jeunesse à cet incident. Ceux qui ont posé ces actes sont des Ivoiriens qu’il faut traiter. Mais, la jeunesse ivoirienne, c’est tous ces jeunes aussi qui, malgré leur condition de vie précaire, se lèvent tous les jours pour contribuer à la transformation de notre société. La jeunesse de Côte d’Ivoire, c’est aussi ces leaders de jeunesse qui participent au développement de notre pays. Donc, on ne doit pas réduire la jeunesse ivoirienne à ce groupe de jeunes », a-t-il dénoncé.

Précisons que les participants ont reçu chacun une attestation pour marquer leur passage à cet atelier.



Autres titres
Burkina-Faso Ouaga Inter/Attribution de boutiques: la mairie n'organise aucun recensement 
Éthiopie Au moins 50 personnes tuées après la mort d’un chanteur (ONU) 
Inter ONU Femmes fête 10 ans d'actions pour protéger et promouvoir les droits des femmes dans le monde 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Ordre du mérite de la Communication: 65 récipiendaires attendus pour l’édition 2020 
Côte D'Ivoire Assinie: Bruno Koné lance la reprise des activités foncières 
Côte D'Ivoire Flagrant délit d’adultère 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires