Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine La situation des enfants et femmes de Bria préoccupe la coordonnatrice humanitaire du système des Nations unies en Centrafrique


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
La-situation-des-enfants-et-femmes-de-Bria-preoccupe-la-coordonnatrice-humanitaire-du-systeme-des-Nations-unies-en-Centrafrique

La Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général en République centrafricaine et Coordonnatrice humanitaire du système des Nations unies, en visite de travail à Bria dans la préfecture de la Haute-Kotto (Est), du 5 au 6 septembre 2019, s’est imprégnée de la situation des femmes et des enfants associés aux groupes armés dans la région.

Au cours des échanges directs avec les responsables de groupes armés et d’enfants retenus par ces groupes, Denise Brown a plaidé pour la relaxe pure et simple des enfants encore enrôlés dans divers groupes. « La place des enfants c’est à l’école et non dans les groupes armés », a-t-elle souligné, exhortant tous les acteurs, notamment les autorités locales, les parents, humanitaires ainsi que les groupes armés à aider les enfants à s’épanouir. « Les enfants doivent avoir correctement des soins de santé et ne doivent pas être abusés ni être pris dans les groupes armés », a martelé la Coordonnatrice humanitaire.

Abondant dans le même sens, le Directeur régional des affaires sociales a invité tous les groupes armés à traduire dans les faits leurs engagements, en libérant tous les enfants. « C’est bientôt la rentrée des classes. Donnons une chance aux enfants afin qu’ils préparent leur avenir à l’école », a plaidé Ernest Mousapapa.

Était également au centre de la visite du numéro deux de la MINUSCA le sort des femmes de la Haute Kotto. À ce sujet, Denise Brown se dit inquiète. « Les femmes sont abusées sexuellement, elles sont malades, les phénomènes des mariages précoces et des filles-mères sont un obstacle pour l’avenir de ces filles qui devraient prendre la relève du développement », s’est-elle inquiétée.

Les femmes de Bria quant à elles n’entendent pas se laisser faire, malgré les grands défis de l’heure. « Nous nous réjouissons du soutien de Madame Brown et des Agences de l’ONU. Avec leur aide, nous, femmes de Bria, sortirons de la pauvreté pour apporter notre pierre au développement de la Haute-Kotto », rassure Élise Ndomendet, Présidente de l'antenne de Bria de l’Organisation des femmes centrafricaines.

Madame Brown était accompagnée dans sa visite des représentants résidents de ONU-Femmes et du FNUAP, ainsi que du Responsable de la section de Protection de l’UNICEF.

L'AUTEUR
MINUSCA


Autres titres
Guinée Un bloc d’apprentissage de métiers pour personnes handicapées inauguré le 3 décembre prochain 
Côte D'Ivoire «L’’électricité est la base du développement,» BRUNO KONÉ à TIORO 
Bénin Foire : Exposition de produits fabriqués par des détenus à Savalou 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Axe Aéroport-Pk0: déguerpissement des installations anarchiques dans les environs du marché combattant 
République Centrafricaine Évaluer le processus de paix Gambo-Pombolo, un an après 
République Centrafricaine Inondations : Une crise humanitaire menace le pays 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires