Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine 64 gendarmes et policiers bientôt déployés dans l’arrière pays


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
64-gendarmes-et-policiers-bientot-deployes-dans-l-arriere-pays

Le gouvernement et ses partenaires s’engagent à rétablir l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national. 64 gendarmes et policiers vont être redéployés dans certaines régions en proie à l’insécurité.

L’information a été rendue publique mercredi 4 septembre 2019 par Général Pascal Champion, chef de la police de la Minusca, lors de la conférence hebdomadaire de cette institution onusienne à Bangui.

Général Pascal Champion a rassuré lors de cette rencontre avec la presse que « 39 gendarmes vont être affectées au cours de septembre à Bambari » dans la Ouaka, « 17 autres doivent regagner la ville de Bangassou dans la Mbomou et 8 à Kaga-Bandoro dans la Nana Gribizi ».

Général Pascal Champion a indiqué que ce redéploiement vise à favoriser la reprise des activités de sécurisation dans ces villes de provinces. « Il faut que la police et la gendarmerie retournent dans les villes de l’arrière pays pour assurer la sécurité de la population et contribuer au bon fonctionnement de toutes les autres administrations », a-t-il souligné.

L’officier Général de la Minusca a fait savoir que la présence des Forces de sécurité intérieure (FSI) a contribué au retour d’un « certain nombre d’activités économiques ». Général Pascal Champion a regretté que la répartition déséquilibrée des FSI sur l’ensemble du territoire.

« Aujourd’hui, on constate que sur les 2800 policiers et gendarmes que compte la RCA, la répartition est encore insuffisante. 71% sont encore à Bangui et 29% dans les régions », a-t-il déploré. Il a par ailleurs ajouté que face à ce déséquilibre entre Bangui et les autres régions du pays, « il y a tout un ensemble d’actions à mener pour pouvoir déployer les policiers et gendarmes en dehors de Bangui ».

Une solution à l’horizon, les épreuves écrites du concours de recrutement de 1000 policiers et gendarmes auront lieu à partir du 15 septembre 2019. Ce programme de recrutement lancé depuis 2018 prendra fin en 2023. Il consiste à recruter 2500 policiers et 2500 gendarmes.



Autres titres
Burkina-Faso Le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso 
République Centrafricaine Le président de la république, chef suprême des armes a présidé la cérémonie de remise des attributs aux généraux et du port de galons aux officiers des FACA 
Afrique de l'Ouest Au Mali et au Sahel, la situation sécuritaire se détériore à un rythme alarmant (ONU) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine L’avant-Projet de Loi sur la CVJRR soumis à l’appréciation du Chef de l’Etat 
République Centrafricaine Audience: François Bozize était au Palois de La Renaissance 
République Centrafricaine Obsèques: feu Pierre-Marie-Aimé Franck fait Grand-Officier 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires