Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Secteur des mines: le Bénin obtient la construction et l'exploitation du pipeline export Niger- Bénin


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Secteur-des-mines:-le-Benin-obtient-la-construction-et-l-exploitation-du-pipeline-export-Niger--Benin

Le Ministre de l'Eau et des Mines, Monsieur Samou Seidou ADAMBI, a porté l'information à travers une conférence de presse qu'il a donnée le jeudi 5 septembre 2019 à Novotel de Cotonou.

Le Bénin et le Niger ont signé en janvier 2019, un accord bilatéral sur la construction et l'exploitation d'un système de transport des hydrocarbures par oléoduc. En début du mois d'août 2019, il s'en est suivi la signature à Beijing, en Chine, d'un accord de construction et d'exploitation du pipeline export Niger-Bénin entre les autorités béninoises et celles de la société chinoise China National Oil and Gas Exploration and Development Compagny LTD.

Le Ministre de l'Eau et des Mines, Monsieur Samou Seidou ADAMBI, a porté l'information à travers une conférence de presse qu'il a donnée le jeudi 5 septembre 2019 à Novotel de Cotonou.

D'un coût global de 600 milliards de FCFA entièrement financé par l'entreprise chinoise, ce projet constitue le plus gros investissement direct privé au Bénin depuis notre indépendance et va générer plus de 3.000 emplois lors de sa phase de construction et 300 à 500 emplois permanents à la phase d'exploitation, a fait savoir Samou Seidou ADAMBI aux acteurs de la presse.

La construction de ce pipeline quittera Agadez, une ville située au nord du Niger, traversera le Niger pour passer à Malanville, au nord du Bénin. De cette ville, le pipeline va rallier la commune de Sèmè-Podji en traversant le Bénin du nord au sud. Toutes les communes qui seront traversées par ce pipeline bénéficieront de la réalisation d'œuvres sociocommunautaires.

Sur le plan économique, la réalisation de ce pipeline permettra le renforcement du tissu économique et le développement de certains secteurs d'activités et de nouveaux corps de métiers. Le Benin aura à collecter plus de 300 milliards de FCFA comme droit de transit et des recettes fiscales pour les 20 premières années de la période d'exploitation de ce pipeline. Il faut noter que le Bénin a remporté ce projet face au Nigeria et au Cameroun, grâce aux bonnes relations qui existent entre le Bénin et le Niger, la paix, la sécurité et la stabilité politique qui y règne et aussi de la création d'un environnement favorable à l'investissement.



Autres titres
Nigéria L’usine de tomate de Dangote poursuit sa descente aux enfers 
Inter L'heure glorieuse du Brexit 
Côte D'Ivoire Transformation de l’anacarde: l’Etat de Côte d’Ivoire signe un accord de convention avec 4 entreprises industrielles 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Afrique de l'Ouest La protection des civils au cœur des réponses aux déplacements forcés au Sahel 
Afrique de l'Ouest Clôture du sommet de la CEDEAO: les chefs d’Etat s’engagent à mobiliser un milliard de dollars pour soutenir la lutte contre le terrorisme 
Afrique de l'Ouest Secteur des mines: le Bénin obtient la construction et l'exploitation du pipeline export Niger- Bénin 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires