Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Déjeuner de travail entre le Secrétaire Général de l’ONU et les Etats membres élus du Conseil de Sécurité, sous la coordination de la Côte d’Ivoire


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Dejeuner-de-travail-entre-le-Secretaire-General-de-l-ONU-et-les-Etats-membres-elus-du-Conseil-de-Securite,-sous-la-coordination-de-la-Cote-d-Ivoire

Dans le cadre des activités de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité et en sa qualité de Coordinateur des 10 Etats membres élus du Conseil de sécurité, le Représentant Permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Nations Unies, S.E.M. Léon Kacou ADOM, a organisé le Déjeuner de Travail mensuel desdits Etats, communément appelés les « E10 ».

Ce Déjeuner de travail a eu lieu le 22 août, 2019, de 13h15 à 15h, au Lotte New York Palace Hotel, avec la participation des Représentants Permanents et Chargés d’Affaires de l’Afrique du Sud, de la Guinée-Equatoriale, de la Belgique, de la République Dominicaine, de l’Indonésie, de la Pologne, du Pérou, du Koweït et de l’Allemagne.

Invité principal de ce Déjeuner de travail, S.E.M. Antonio GUTERRES, Secrétaire général des Nations Unies a entretenu ses hôtes sur la thématique suivante :
« Extrémisme violent, Criminalité organisée, le cas de l’Afrique de l’Ouest : Impacts et risques pour la paix et la sécurité, et responsabilités partagées »

Il importe de souligner que les Déjeuners mensuels de travail permettent aux E-10 d’échanger avec le Secrétaire Général de l’ONU sur les questions relatives au maintien de la paix et de la sécurité internationales.

La Côte d’Ivoire qui assure la coordination de ce pôle d’influence du Conseil de Sécurité, a porté son choix sur le thème susmentionné, en parfaite résonance avec ses priorités, en sa qualité de membre non-permanent du Conseil de Sécurité et Président du Groupe de Travail sur les Opérations de Maintien de la Paix.

Monsieur Antonio GUTERRES qui était accompagné de sa Cheffe de Cabinet Madame Luiza Ribeiro VIOTTI, a, au cours de ce déjeuner, fait l’état des lieux des menaces sécuritaires actuelles de l’Afrique de l’Ouest, en mettant un accent particulier sur les causes sous-jacentes de l’extrémisme violent, du développement des réseaux criminels transfrontaliers, ainsi que leurs conséquences sur la paix et la stabilité dans la région.

Monsieur Antonio GUTERRES a également fait des recommandations et exprimé son soutien aux Etats de l’Afrique de l’Ouest, notamment aux initiatives de prévention des conflits et de lutte contre les menaces sécuritaires protéiformes.

Il a par ailleurs, témoigné son soutien aux Etats de la sous-région et au Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel (UNOWAS), prolongement institutionnel de l’action onusienne en matière de médiation et de bons offices dans le cadre de sa stratégie de prévention de conflits.

Au terme de ce déjeuner, l’Ambassadeur ADOM a, au nom de ses pairs, exprimé sa gratitude au Secrétaire général pour la disponibilité dont il a toujours su faire montre à l’égard des E10.

Il a conclu, en lui réitérant le soutien constant des E10 à ses efforts inlassables pour la promotion de la paix et la sécurité internationales.

En choisissant cette thématique, la Côte d’Ivoire s’inscrit dans la dynamique du prochain Sommet Extraordinaire de la CEDEAO, prévu le 14 septembre 2019, à Ouagadougou, au cours duquel les Etats membres exploreront les voies et moyens pour mieux coordonner leurs efforts de lutte contre le terrorisme.

Ce déjeuner de travail se présente également comme un prélude idéal à l’initiative conjointe de la Côte d’Ivoire et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de réunir les Etats francophones membres des Nations Unies sortants et entrants du Conseil de Sécurité, autour d’un Petit-déjeuner de travail des Ministres des Affaires Etrangères, le 25 septembre 2019, en marge de la 74eme session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, à New York.

Il est bon de souligner que la Côte d’Ivoire assurera la coordination des pays africains, membres non-permanents du Conseil de Sécurité, de septembre à décembre 2019.

Service Com de la Mission Permanente de Côte d’Ivoire auprès des Nations Unies



Autres titres
Côte D'Ivoire Lutte contre le banditisme: l’opération "épervier 5" lancée à Yopougon 
République Centrafricaine 64 gendarmes et policiers bientôt déployés dans l’arrière pays 
Burkina-Faso Situation sécuritaire: le Comité international de la Croix-rouge réaffirme son soutien au Burkina Faso 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Lutte contre le banditisme: l’opération "épervier 5" lancée à Yopougon 
Côte D'Ivoire Transformation de l’anacarde: l’Etat de Côte d’Ivoire signe un accord de convention avec 4 entreprises industrielles 
Côte D'Ivoire Elaboration d’une matrice d’actions pour la Promotion du Genre: le MPJEJ échange avec 50 jeunes 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires