Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Femmes et jeunes bénéficient du projet d’électrification financé par la Banque africaine de développement


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Femmes-et-jeunes-beneficient-du-projet-d-electrification-finance-par-la-Banque-africaine-de-developpement

Dans les grandes artères de Conakry, la capitale guinéenne, comme dans plusieurs autres grandes villes et zones rurales du pays, les habitudes ont changé depuis plus d’un an. Comme bon nombre de ses compatriotes Arama Siré Camara, commerçante de fruits et légumes installée dans la province de Kindia (135 km de Conakry), a gagné en assurance dans la conduite de ses activités, de jour comme de nuit.

« Avec l’éclairage de nuit sur la route et la lumière sur nos marchandises, c’est plus de sécurité, surtout avec toutes les voitures qui empruntent la route. On peut travailler plus tard après la tombée de la nuit, et aussi mieux mettre en valeur nos produits», se réjouit-elle.

Avec un réseau fluvial de 6 250 km, la Guinée dispose d’un potentiel hydroélectrique estimé à 7 000 mégawatts (MW), soit un des plus importants du continent africain. Avec le concours de la Banque africaine de développement, ce pays de l’Afrique de l’Ouest en tire désormais profit pour améliorer l’accès de sa population à l’énergie électrique.
Ousmane Sow est soudeur, installé aux alentours de Kindia. Son activité s’est aussi améliorée avec le temps. « Par le passé, nous devions utiliser des groupes électrogènes pour effectuer nos tâches. Aujourd’hui, avec l’électricité en continu, tout est beaucoup plus simple à l’atelier », raconte-t-il, heureux de la réduction du temps des délestages.

Arama et Ousmane bénéficient du Projet d’électrification rurale (PER), financé à hauteur de 20,94 millions de dollars par la Banque africaine de développement et mis en œuvre entre 2011 et 2017.
Le PER a contribué à la réduction du taux de perte dans les réseaux rénovés (de 49 % en 2010 à 15 % en 2017, soit sous les 20 % attendus). Il a aussi contribué à l’augmentation du nombre de branchements pour quelque 30 000 nouveaux ménages et une hausse du taux d’électrification rurale de 3 % en 2009 à 7 % en 2017.
« Les projets de la Banque dans le secteur de l’électricité ont contribué à améliorer les conditions de vie, en fournissant un accès à des services d’électricité fiables et de qualité, aux ménages, aux entreprises et aux fournisseurs de services sociaux, dans le cadre du Plan national d’électrification de la Guinée », selon les rapporteurs de la Revue synthétique des résultats de la Guinée pour la période 2007-2018.

La revue souligne que la contribution de la Banque à l’énergie entre 2007 et 2017 a « atteint les résultats attendus ». En effet, les interventions de la Banque ont permis de raccorder ou améliorer le raccordement au réseau électrique de près de 500 000 personnes, dont la moitié est constituée de femmes, de créer ou améliorer plus de 300 km de lignes de distribution d’électricité et de réduire les émissions de CO2 de 3 274 tonnes par an.

En outre, grâce au PER, depuis novembre 2017, 1,5 million d’habitants de 43 localités de la Basse-Guinée et de la Moyenne-Guinée ont désormais accès à l’électricité en continu, en notant que les économies réalisées dans le cadre de ce projet ont permis de toucher 12 localités de plus que les 31 prévues au lancement du projet.

La Banque africaine de développement collabore avec la République de Guinée depuis 1974. A la date du 2 juillet 2019, le portefeuille actif de la Banque en Guinée comprend 18 opérations avec un total d’engagement qui s’élève à environ 562,36 millions de dollars américains. Quant au programme indicatif des engagements futurs de la Banque sur la période 2019–2022, il s’élève à 535 millions de dollars américains. Ces investissements seront concentrés dans les secteurs de l’agriculture et de l’énergie.

L'AUTEUR
BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT


Autres titres
Congo RDC Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible 
Gabon Logements sociaux: le génie militaire à la rescousse 
Inter Violence fondée sur la religion: l’ONU appelle à opposer aux messages de haine des messages de paix 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Guinée Coyah-Kindia- Mamou- Dabola: les travaux reprennent dès le mois d’octobre 2019 
Guinée Plusieurs infrastructures d'élevage et de commercialisation du bétail et de la viande ont été réalisées 
Guinée Promotion de l’épanouissement de la jeunesse: Roch Marc Christian Kaboré salue l’initiative Bluezone 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires