Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Transport routier: la migration au permis biométrique au coût de 12 000 FCFA


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Transport-routier:-la-migration-au-permis-biometrique-au-cout-de-12-000-FCFA

Dans le cadre des reformes entrepris dans le sous-secteur du transport routier au Niger, les automobilistes disposent d’une année pour obtenir le permis de conduire biométrique.

Le passage au permis biométrique vise à « assainir le transport routier » en vue de le « rendre compétitif, sécurisant et conformes aux normes communautaires », selon le ministère en charge du transport. A cet effet, les automobilistes depuis le 22 juillet dernier, peuvent obtenir le permis biométrique. Le coût du permis biométrique est fixé à 12 000 FCFA.

A compter du 22 juillet dernier, les automobilistes ont 12 mois pour se conformer à cette réforme sous peine de sanction. « Les titulaires du permis de conduire toutes catégories confondues obtenu avant l’institution du biométrique disposent d’un délai de 12 mois à compter du lundi 22 juillet 2019 pour le renouveler sous peine de sanctions prévues par la réglementation en vigueur », renseigne le ministère des transports.

Le traitement et l’édition du permis de conduire biométrique se font à Niamey et dans les directions régionales des transports du pays.



Autres titres
Congo RDC Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible 
Gabon Logements sociaux: le génie militaire à la rescousse 
Inter Violence fondée sur la religion: l’ONU appelle à opposer aux messages de haine des messages de paix 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Niger Lutte contre le paludisme: pulvérisation d’insecticide dans les quartiers 
Niger Médecins Sans Frontières continue à assister les populations affectées par les violences dans le bassin du Lac Tchad, dans la région de Diffa 
Niger Médecins sans frontières jette l’éponge à Maïné-Soroa (région de Diffa), en proie aux exactions de Boko Haram 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires