Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Réduire les pertes alimentaires pour mieux manger et gagner plus d’argent


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Reduire-les-pertes-alimentaires-pour-mieux-manger-et-gagner-plus-d-argent

Trois agences des Nations Unies ont proposé cette semaine au gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) un ensemble de règlements et normes afin de réduire les pertes alimentaires surtout au niveau des petits exploitants agricoles.

« L’ampleur de pertes alimentaires après les récoltes cause beaucoup de torts à la sécurité alimentaire et aux revenus des populations », a affirmé le Représentant de la FAO dans le pays, Aristide Ongone Obame.

Selon l’ONU les pertes alimentaires en RDC s’élèvent à 30 pour cent, dans un pays où près de 13 millions de personnes connaissent l'insécurité alimentaire.

Le projet conjoint du Programme alimentaire mondial (PAM), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et du Fonds international de développement agricole (FIDA), intitulé « Intégration des initiatives de réduction des pertes alimentaires pour les petits exploitants dans les zones à déficit vivrier », cible les provinces du Kwango et du Kongo-Central autour des cultures du maïs et du riz.

Il porte sur deux axes : la promotion des bonnes pratiques et l’institutionnalisation de la problématique.

« Une chose, c’est de mener des activités pour qu’il y ait de bonnes pratiques au niveau des populations, c’est bien. Mais l’autre chose, c’est de créer au niveau d’un pays un cadre sur l’institutionnalisation de cette problématique », a expliqué M. Ongone Obame.

Selon le Représentant, il faut que les textes réglementaires de la RDC aient une orientation, un texte, et une politique qui prennent en compte cette problématique.

Dans cette perspective, les trois agences de l’ONU mettent à la disposition du gouvernement congolais une note d’orientation politique, que le Représentant de la FAO a remis ce lundi au Secrétaire général de l’Agriculture, à Kinshasa, et qui a été validée au cours d’un atelier.

L'AUTEUR
ONU


Autres titres
Burkina-Faso Réouverture des frontières ariennes: les autorités en charge des transports constatent l’effectivité de la mise en œuvre des dispositions 
Niger Réouverture des aéroports: un protocole opérationnel adopté 
Niger Malnutrition: les enjeux de la simplification et de la prise en charge au Niger 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC Célébration ce jeudi 30 juillet de la journée internationale de lutte contre la traite des êtres humains 
Congo RDC Fin de l'état d'urgence: reprise immédiate du commerce mais églises, écoles et frontières en aout prochain 
Congo RDC Communiqué du Conseil des Ministres du vendredi 17 juillet 2020 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires