Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Le bitumage de la route nationale 1 Baoro-Bouar au centre d’une réunion de travail à la Présidence de la République


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-bitumage-de-la-route-nationale-1-Baoro-Bouar-au-centre-d-une-reunion-de-travail-a-la-Presidence-de-la-Republique

La construction des infrastructures routières est l’une des principales priorités du quinquennat du Président de la Republique, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA.

C’est dans ce contexte que le Chef de l’Etat a présidé en fin d’après-midi du 01 juillet une réunion qui a regroupé les cadres des ministères des Travaux Publics et de l’Entretien Routier ; des Finances et du Budget ; de l’Economie et de la Coopération ; de la Banque Mondiale et de la société SOGEA-SATOM.
L’état d’avancement des travaux du bitumage du tronçon Baoro-Bouar sur la route nationale 1, dont la société française SATOM est adjudicataire était au centre de cette réunion.

Pour M. Guismala HAMZA, ministre des Travaux Publics et de l’Entretien Routier, cette réunion présidée par le Président TOUADERA a permis à l’ensemble des parties de faire le point sur l’état d’avancement des travaux qui accusent déjà beaucoup de retard. Le ministre HAMZA a fait savoir que la société SATOM qui a déjà encaissé 56% de l’enveloppe allouée pour ces travaux n’ est qu’à 18% des réalisations. Cette rencontre, dit-il a aussi permis au Président TOUDERA de demander à la société SATOM d’honorer son contrat conformément au délai prévu.

Enfin le ministre HAMZA a précisé qu’une décision a été prise pourque la société SATOM ne puisse s’en tenir qu’exclusivement qu’aux travaux de la route et des oeuvres d’art et de sous-traiter avec les entreprises nationales pour l’exécution des travaux d’assainissement et de construction des daleaux.
Aussi, les techniciens de la Banque Mondiale ont proposé qu’une durée de 4 mois de plus soit accordée à la société SATOM afin de venir au bout de ce projet tant important pour la RCA.

Rappelons que le délai d’exécution des travaux de la réhabilitation du tronçon Baoro-Bouar dont le coût est estimé à 38 milliards de FCFA était de 18 mois. Aujourd’hui, après 14 mois passés, la société SATOM qui a déjà empoché 22 milliards n’a exécuté que 18% de ces travaux.

L'AUTEUR
Présidence


Autres titres
Burkina-Faso Suspenssion d'un parti d’opposition pour avoir demandé la démission du président du Faso 
Mali Forum de Paris sur la Paix: Le Président IBK plaide pour l’opérationnalisation effective de la force conjointe dans ses composantes: sécurité et développement 
Île Maurice Gouvernement: le Premier ministre Pravind Jugnauth a prêté serment 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Évaluer le processus de paix Gambo-Pombolo, un an après 
République Centrafricaine Inondations : Une crise humanitaire menace le pays 
République Centrafricaine Des infrastructures communautaires pour réduire la violence dans la préfecture de la Ouaka 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires