Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Inter Vaccins: la désinformation et la méfiance sont «aussi dangereuses qu’une maladie», estime l’UNICEF


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Vaccins:-la-desinformation-et-la-mefiance-sont-aussi-dangereuses-qu-une-maladie,-estime-l-UNICEF

Les vaccins sauvent des millions de vies et pourtant, la désinformation, la disponibilité limitée et l'accès inadéquat aux services ont mis en danger un grand nombre d'enfants, ce qui a incité le Fonds des Nations Unies pour l'enfance à organiser une réunion de haut niveau des Nations Unies vendredi pour « aborder la question ».

« La désinformation sur les vaccins est aussi dangereuse qu'une maladie », a déclaré la Directrice générale de l'UNICEF Henrietta Fore. « Elle se propage rapidement et constitue une menace imminente pour la santé publique ».

Au cours des trois dernières décennies, la santé et le bien-être des enfants se sont considérablement améliorés dans le monde, les vaccinations ayant contribué à une diminution spectaculaire des décès d'enfants de moins de cinq ans, selon l'UNICEF.

Or, de nos jours, alors que l’on est sur le point d'éradiquer des maladies mortelles qui touchent des millions d'enfants, de sérieux défis apparaissent.

Malgré des preuves évidentes de la capacité des vaccins à sauver des vies et à contrôler les maladies, des millions de jeunes enfants dans le monde ne sont toujours pas vaccinés, ce qui les expose, eux et leurs communautés, au risque de flambées mortelles.

L'accès à des soins de santé primaires de qualité, y compris la vaccination, est gravement compromis par la faiblesse des systèmes de santé, la pauvreté et les conflits, a expliqué l'agence des Nations Unies.

En outre, les nouveaux défis combinent complaisance et scepticisme à l'égard de l'innocuité et de l'efficacité des vaccins, ce qui est alimenté par la prolifération délibérée de la désinformation en ligne, qui menace encore les progrès réalisés jusqu'ici.

L'UNICEF affirme que « les groupes anti-vaccins ont exploité efficacement les médias sociaux, créant de la confusion et alimentant les craintes chez les parents, ce qui risque de compromettre les progrès réalisés pour atteindre tous les enfants grâce aux vaccins ».

Améliorer les taux de vaccination

Lors de la première manifestation de ce type au siège de l'ONU à New York, des experts ont analysé les moyens d'améliorer les taux de vaccination stagnants ou en baisse, et de défendre le droit des enfants à la vaccination.

« Les vaccins sauvent jusqu'à trois millions de vies chaque année, soit plus de cinq vies sauvées chaque minute », a déclaré la Directrice générale de l'UNICEF. Cependant, elle a noté qu'il reste encore beaucoup à faire parce que « 20 millions d'enfants sont toujours absents ».

Les vaccins sauvent jusqu'à trois millions de vies chaque année, soit plus de cinq vies sauvées chaque minute - Henrietta Fore, Directrice générale de l'UNICEF

Malgré des progrès considérables dans l'augmentation de la couverture vaccinale mondiale, certains pays ont du mal à fournir des services de vaccination de qualité et des inoculations abordables.

L'UNICEF souligne que l'investissement des pays dans les ressources nationales et l'engagement politique en faveur de la vaccination constituent « un point d'entrée pour renforcer les soins de santé primaires », qui sont également essentiels pour assurer une couverture sanitaire universelle.

L'agence des Nations Unies plaide également en faveur d'une plateforme de dialogue sur les moyens d'inverser la tendance à la baisse des taux de vaccination, de renforcer la confiance du public et de répondre à la demande de vaccination - réitérant la cible de l'Objectif 3.8 des Objectifs de développement durable pour un meilleur accès pour tous à « des médicaments et vaccins essentiels sûrs, efficaces, de qualité et abordables ».



Autres titres
Inter L’OMS appelle à réduire les préjudices causés aux patients dans le cadre des soins de santé 
Niger Rougeole: plus de 4 millions d’enfants vaccinés lors d’une campagne nationale 
Côte D'Ivoire Le Chu de Yopougon bientôt fermé pour une rénovation de 50 milliards de FCfa 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Inter L’OMS appelle à réduire les préjudices causés aux patients dans le cadre des soins de santé 
Inter 458 000 apprentis en France: une filière qui attire toujours plus 
Inter « Les attaques contre les lieux de culte ne doivent plus être tolérées » (ONU) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires