Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine FSI et Casques Bleus ensemble pour rassurer les populations de l'ouham-Pendé


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
FSI-et-Casques-Bleus-ensemble-pour-rassurer-les-populations-de-l-ouham-Pende

La protection des civils est la mission principale assignée aux Casques bleus par la Résolution 2448 du Conseil de sécurité des Nations unies. Pour y parvenir, ils multiplient les patrouilles dans leurs zones respectives de responsabilité. Ils le font souvent de façon conjointe avec les Forces armées centrafricaines (FACA) et les Forces de sécurité intérieure (FSI). C’est dans ce cadre que les FSI de la sous-préfecture de Paoua et la Police de la MINUSCA (UNPOL) ont effectué ensemble, le 24 juin, une patrouille motorisée dans la ville et ses environs.

Cette opération de surveillance et de contrôle n’est pas à ses débuts. Les deux entités en conduisent régulièrement, dans le cadre d’une collaboration appréciée des habitants qui se sentent en sécurité grâce à cette présence qui dissuade toute activité des groupes armés ou des bandits dans la ville et ses environs.

Au cours de cette collaboration qui a duré environ deux heures, ils ont fait le tour de la ville jusqu’aux quartiers les plus reculés, tout en marquant des arrêts réguliers pour échanger avec les populations dont ils ont recueilli les préoccupations.

Qu’elles soient pédestres ou motorisées, ces patrouilles conjointes témoignent de l’excellente entente et la coopération entre les FSI et les policiers onusiens, selon Abibou Ndiaye, Officier chargé de l’investigation criminelle au bureau de la MINUSCA à Paoua. « C’est une action qui nous permet non seulement de coordonner et d’assurer nos missions aux côtés des FSI qui sont nos forces partenaires dans leurs zones de responsabilité, mais surtout de les accompagner et de les conseiller dans l’exécution de leur noble mission », confie-t-il.

La population quant à elle se dit rassurée par l’activité régulière de ces patrouilles. « Ils passent ici tout le temps. Quand on les voit, on se sent en sécurité. Grace d’eux, il n’y a plus beaucoup de désordre au marché », déclare Martine, une vendeuse de beignets rencontrée aux abords du marché local.

Tous les jours à Paoua, la Police des Nations unies effectue au moins trois (3) patrouilles en compagnie des FSI, avec à la clé des activités de sensibilisation comme ce jour avec des conducteurs de taxis-motos sur la circulation routière pour contribuer à assainir la circulation dans la ville.

L'AUTEUR
MINUSCA


Autres titres
Burkina-Faso Décès à l’unité anti drogue: Roch Marc Kabore réagit 
Burkina-Faso Unité anti-drogue: 11 individus décèdent durant la garde à vue à Ouagadougou 
République Centrafricaine Le Gouvernement et la MINUSCA abordent la question de l’embargo sur les armes avec la presse 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
République Centrafricaine La bibliothèque de la Faculté de droit de Bangui fait peau neuve 
République Centrafricaine Le Représentant Spécial souligne que la fin de la crise passe par le dialogue 
République Centrafricaine 11 étudiants centrafricains émérites prêts à partir se former au journalisme en France 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires