Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Déclaration de la jeunesse Lumana de la Coordination Régionale de Niamey du 26 mai 2019


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Declaration-de-la-jeunesse-Lumana-de-la-Coordination-Regionale-de-Niamey-du-26-mai-2019

Réunie en ce jour Dimanche 26 mai 2019, la jeunesse Lumana de la Coordination Régionale de Niamey, après un réel examen approfondi de la situation socio-politique du pays rend la déclaration dont la teneur suit :

Militantes et militants, chers compatriotes.

- A cette heure ou les Nigériennes et Nigériens vivent dans une morosité sociale absolue ;

- A cette heure ou le système éducatif attend impatiemment des solutions à ces problèmes dont la Renaissance est l’émanation ;

- A cette heure ou le système sanitaire est complètement en déliquescence ;

- A cette heure ou la jeunesse est en proie à un chômage sans précédent dans un pays totalement arrêté et certainement sans lendemain avec ce régime de la Renaissance.

Voila que nous assistons de surcroit à :

- Une déconfiture et une débandade politique couronnée par une incapacité notoire de ce regime à trouver des solutions idoines aux maux qui minent le Niger et son peuple ;

- Un accrochement bec et ongle de l’incapacité de Issoufou Mahamadou à la personne du Chef de File de l’Opposition, Son Excellence Hama Amadou, l’inégalable et l’incontournable Homme d’Etat digne ;

- La conduite de nos hommes de rangs dans les boucheries des tueurs anonymes dont la complicité avec vous, Issoufou Mahamadou reste indéniable au vu de ton degré de criminalité vis-à-vis des filles et fils du Niger ;

- Les hécatombes de Karangam, le génocide à Bosso, le massacre d’Agadez ;
- Les boucheries d’Abalak, de Tongo-Tongo, de Wanzarbé etc…..

- A cela s’ajoute le décès de tant d’officiers, de sous- officiers et homme de rang dans des circonstances douteuses dont ente autres: le Colonel Dabalga, le Lieutenant Tchiombiano et ses camarades d’infortunes.

- La mise sur le marché des rançons des populations de Diffa, N’Galewa, d’Anzourou, de la Sirba et de Torodi etc…….

- A cela s’ajoute l’abandon des veuves, des orphelins et des amputés de la guerre imposée par les narcotrafiquants sur les paisibles citoyens.
Aujourd’hui en tant que Chef Suprême du crime, notre armée par votre propre faute et incapacité à pouvoir diriger est devenu synonyme de la mort.
Tout ce traitement criminel n’a pas daigné décourager notre vaillante armée.
« Malheur à ce qui bâillonne leur peuple ».
C’est seulement la seule interrogation du Chef de File de l’Opposition sur l’origine des crimes, les motivations et les cibles réelles qui déstabilisent !...
Alors de qui se moque- t-on, de l’armée ou du peuple que nous sommes, à des milliers de morts avec un nombre jamais égalé dans les rangs de l’armée depuis la malheureuse rébellion Touareg soit disant et seulement sous le régime de Gury.

Militantes et militants, chers compatriotes,

Nous constatons en huit (8) ans de mal gouvernance jamais égalé en Afrique noire, que le point faible de ce régime reste et demeure le refus d’assumer sa responsabilité sur toutes les dérives et cela est tristement toujours amputé malhonnêtement à un adversaire politique considéré méchant.
En tant que jeunes nous attirons leurs attentions sur :

- Le recours à l’emprisonnement des esprits critiques et des dissidents est de la pure lâcheté pour des autorités en première ligne qui pensent en faire une démonstration de force ou un moyen d’intimidations ;

- Autre chose ! obliger les institutions de recours : l’administration, la justice, et les forces de défenses et de sécurités à prendre partie dans un débat démocratique et cela à caractère purement politique est et demeure
extrêmement dangereux, que verser une tonne de sodium pure dans une bassine d’eau froide.
Les institutions doivent rester en marge du débat des politiciens. En d’autres termes si toutes fois les institutions tenues à la réserve et à la neutralité donnent l’impression qu’elles privilégient un camp, alors les conséquences pourront être incalculable et ingérable à n’en point douté.

Au vu de tout ce qui précède :

- La jeunesse de Niamey apporte son soutien à la déclaration du Bureau Politique National du MODEN /FA LUMANA AFRICA en date du 24 mai 2019 ;

- Apporte son soutien indéfectible au Président du parti qui reste et demeure le seul et unique candidat aux prochaines élections présidentielles, nous avons choisi Son Excellence Hama Amadou ;

- Se tient prête pour le retour au bercail tant attendu de Son Excellence Hama Amadou ;

- Approuve la demande du Bureau Politique National à l’endroit du Groupe Parlementaire Zam Zam- Hankuri pour l’ouverture d’une enquête parlementaire au Ministère de la défense ;

- Condamne la sortie des gangteristes de bavures, des pervers du régime qui excellent dans la médiocrité, le mensonge, la calomnie, l’injure, l’ingérence et la prédation des ressources de l’Etat ;
Arrêtez de nous distraire car vous ne pouvez plus convaincre un seul nigérien.

- La jeunesse Lumana de la Coordination Régionale de Niamey se tient prêt à tout éventuel mot d’ordre du Bureau Politique National du MODEN /FA LUMANA AFRICA;
- Reste et demeure à l’avant garde de notre très chers pays, le Niger.

Vive la Démocratie
Vive la République
Vive le Niger
Je vous remercie



Autres titres
Mali Renforcement des capacités des Forces de sécurité: le Général Salif Traoré inaugure un nouveau Centre de secours à Niamana et un Peloton permanent de la Garde nationale à Kati 
Burkina-Faso Immatriculation: les plaques désormais disposeront d’un code-barres 
Niger Tahoua: adoption d'un décret portant déclassement d’un terrain à Keita 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Médecins Sans Frontières continue à assister les populations affectées par les violences dans le bassin du Lac Tchad, dans la région de Diffa 
Niger Médecins sans frontières jette l’éponge à Maïné-Soroa (région de Diffa), en proie aux exactions de Boko Haram 
Niger Tahoua: adoption d'un décret portant déclassement d’un terrain à Keita 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires