Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Union économique et monétaire Ouest-africaine: un niveau de récoltes globalement satisfaisant


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Union-economique-et-monetaire-Ouest-africaine:-un-niveau-de-recoltes-globalement-satisfaisant

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO, a participé à la huitième réunion du comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), le 17 mai 2019 à Niamey. En prélude à cette instance, les ministres de l’Agriculture et de l’Elevage de l’UEMOA ont tenu une réunion préparatoire, le jeudi 16 mai.

La huitième réunion du comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’UEMOA s’est tenue le 17 mai 2019 à Niamey, sous l’égide du président nigérien Issoufou MAHAMADOU. Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles du Burkina Faso, Salifou OUEDRAOGO, a participé, aux côtés de ses homologues, à la définition des orientations visant la promotion durable de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la sous-région.

Les pays membres de l’UEMOA ont enregistré à l’issue de la campagne agricole écoulée une production céréalière chiffrée à 31, 18 millions de tonnes. La quantité de tubercules produite dans la sous-région est estimée à 24, 27 millions de tonnes. La production halieutique est évaluée à 940 838 tonnes. Le comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle a salué « un niveau de récoltes globalement satisfaisant ».

Mais 1, 71 millions de personnes ont un besoin d’assistance alimentaire et nutritionnelle durant la période courante mars-mai 2019. L’absence de mesures appropriées pourrait conduire à la hausse de ce chiffre à 2, 83 millions de personnes, notamment au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Sénégal.

Pour faire face à cette situation, le comité de haut niveau a recommandé aux Etats de diligenter la mise en œuvre de plans de réponses et d’urgences d’assistance alimentaire en faveur des populations vulnérables.

La peste porcine africaine et la gourme ainsi que la grippe équine et asine préoccupent le comité de haut niveau. Il suggère aux Etats une analyse de l’impact de ces épizooties et la quête du bien-être animal.

Les participants à la rencontre ont invité les parties prenantes à intensifier la lutte contre la chenille légionnaire, à mettre à l’échelle les bonnes pratiques en matière de gestion durable des terres, et à définir des programmes de conservation, de domestication et de transformation des produits forestiers non ligneux. L’amélioration de la compétitivité des filières aquacoles et l’évaluation des potentialités fourragères dans les zones d’accueils des troupeaux transhumants sont également dans la ligne de mire des leaders ouest-africains en charge de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Le comité de haut niveau a manifesté son attachement à la Politique agricole de l’Union et au Programme communautaire décennal de transformation de l’agriculture pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (PCD-TASAN), appelant la Commission de l’UEMOA à poursuivre leur mise en œuvre. Ces référentiels portent les ambitions d’intensification des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques et d’amélioration des échanges intracommunautaires des produits agricoles dans les Etats membres.

« La campagne agricole 2019-2020 enregistrerait des quantités de pluies supérieures à la normale, un démarrage précoce à normal et des écoulements globalement moyens à supérieurs au niveau des principaux cours d’eau », prévient le comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il conseille alors aux acteurs « des espèces et variétés adaptées » et met en garde contre « l’occupation anarchique des zones inondables ».

Roger SANKARA

L'AUTEUR
Service d’Information du Gouvernement


Autres titres
Liberia Drame: 28 pensionnaires d’un centre scolaire coranique meurent dans un incendie 
Bénin Eclairage public: plus de 10 mille lampadaires solaires pour plusieurs localités 
République Centrafricaine Des infrastructures communautaires pour réduire la violence dans la préfecture de la Ouaka 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Actes usuels délivrés par la Justice: le 34 39 pour plus d’informations 
Burkina-Faso Journées des communes: les maires du Burkina Faso sollicitent l’accompagnement du président du Faso 
Burkina-Faso Fonction publique: les métiers organisés par famille d’emplois et par métier 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires