Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Mémorandum relatif à l'explosion du camion citerne: 58 morts et une quarantaine de blessés enregistrés à la date d'hier


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Memorandum-relatif-a-l-explosion-du-camion-citerne:-58-morts-et-une-quarantaine-de-blesses-enregistres-a-la-date-d-hier

A propos des circonstances Dans la nuit du 5 au 6 Mai 2019 s'est produit un accident avec de nombreuses victimes à Niamey au quartier aéroport. Il s'agit de l'explosion d'un camion-citerne à proximité d'une station d'essence prés du mur de l'aérogare. Vers 23h30, un camion-citerne transportant des hydrocarbures s'est renversé, entrainant une fuite massive de son contenu. Certains riverains et/ou des passants ont accouru vers la citerne, dans le but de siphonner.

Vers 00h15, pour une raison qui reste à déterminer le camion explose, entrainant l'incendie de tous les véhicules environnants, y compris ceux garés dans la station service à proximité. Heureusement que l'intervention prompte des pompiers de l'ASECNA a permis de protéger du risque d'explosion la station service. Il s'en est suivi l'intervention immédiate des pompiers de l'Aéroport Diori Hamani, puis ceux du Groupement National des Sapeurs Pompiers.
D'autres services de secours ont été appelés en renfort (SAMU, Police, Garde Nationale du Niger). La coordination sur le site a été assurée par le Commandant du Groupement Régional d'Incendie et de Secours de Niamey, le Directeur du SAMU et le Directeur des services de santé de la protection civile.

Le bilan

Le Bilan initial est : 55 Morts (calcinés, et non identifiables) ; 38 blessés dont 20 graves (brulés) repartis dans les Hôpitaux de Niamey: HNN, HNL, HGR et CHR; Un (01) intoxiqué par la fumée, pris en charge sur place.
Les blessés ont été pris en charge au début par les sapeurs pompiers et des particuliers, puis le SAMU a été sollicité et a mis en place 2 ambulances de réanimation.
Les transferts ont été organisés en direction de l'Hôpital National de Niamey (HNN), 31 brulés ; de l'Hôpital Général de Références (HGR), 3 patients dont 2 dans un état critique (brulés de 90 et 100%) et 1 cas de gravité moyenne (inhalation de fumées toxiques) ; l'Hôpital National de Lamordé (HNL), 3 brulés graves ; le Centre Hospitalier Régional (CHR), 1 brulé.

Au niveau de l'HNN des transferts secondaires parmi les admis ont été effectués (3 vers l'HGR et 3 vers l'HNL).
Malheureusement, 3 blessés pris en charge à l'HNN sont décédés; portant le nombre total de décès à 58 à midi du 6 mai.
Un patient (brulé) a été admis aux urgences de l'HNN vers 11h du 6 mai transporté en taxi par sa famille.

Le dispositif de prise en charge pré hospitalière a été levé à 4h 12.
Les 58 corps des victimes décédés ont été acheminés au service médicolégal de l'HNL pour identification avant de procéder à leur enterrement.

Saisi de la Question, le Ministre de la Santé Publique a très tôt le matin du 6 mai convoqué une réunion de crise qui s'est tenue à son Cabinet, réunion à l'issue de laquelle le ministre a immédiatement instruit son staff pour une visite en commençant d'abord par les malades admis dans les hôpitaux avant de se transporter sur le lieu de l'accident.

Une visite des lieux du sinistre et des victimes a été effectuée par les personnalités suivantes et leurs staffs : SEM le Président de la République; SEM le Président de l'Assemblée Nationale; SEM le Premier Ministre ; Mrs les Ministres de l'Intérieur, de la Défense Nationale, de la Santé Publique, de la Gestion des Catastrophes et du Pétrole; les deux Premières Dames; le Gouverneur de la Région de Niamey; le Président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey.

La prise en charge des blessés est assurée gratuitement dans les différents services spécialisés des Hôpitaux Publics de Niamey. Des instructions ont été données par S.E.M Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat au Ministre de la Santé pour que la prise en charge puisse se poursuivre gratuitement jusqu'à leur guérison.

L'enterrement des 58 corps est prévu pour l'après-midi de 6 mai vers 17h au Cimetière musulman de Harobanda. Paix aux âmes des disparus et prompt rétablissement aux blessés.

Le ministre de la Santé Publique, Dr IDI ILLIASSOU MAINASSARA



Autres titres
Côte D'Ivoire DJ Arafat sera inhumé le 31 août au cimetière de Williamsville 
Guinée Coyah-Kindia- Mamou- Dabola: les travaux reprennent dès le mois d’octobre 2019 
Inter Les femmes contribuent à l’efficacité de l’aide humanitaire mais sont prises pour cibles (ONU) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Médecins Sans Frontières continue à assister les populations affectées par les violences dans le bassin du Lac Tchad, dans la région de Diffa 
Niger Médecins sans frontières jette l’éponge à Maïné-Soroa (région de Diffa), en proie aux exactions de Boko Haram 
Niger Tahoua: adoption d'un décret portant déclassement d’un terrain à Keita 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires