Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Les communautés locales en Centrafrique renouent avec le dialogue et la réconciliation


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-communautes-locales-en-Centrafrique-renouent-avec-le-dialogue-et-la-reconciliation

En République centrafricaine, la semaine du 18 au 23 mars a été marquée par une série d’initiatives locales destinées à promouvoir la paix et le vivre ensemble. Ces rapprochements sont l’initiative de communautés de certains quartiers de Bangui et des villages des préfectures du Mbomou et de la Ouaka qui ont exprimé leur adhésion à l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA et fait des recommandations au Gouvernement centrafricain et à la MINUSCA.

« La MINUSCA salue ces initiatives locales et encourage les signataires à respecter et à mettre en œuvre les engagements pris afin de faire avancer la cohésion sociale, le vivre ensemble et la réconciliation en RCA », a déclaré mercredi en conférence de presse, le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, soulignant que la Mission réitère son engagement à travailler avec les acteurs locaux et nationaux, conformément à son mandat, pour promouvoir le dialogue et consolider la paix et la sécurité dans le pays.

A Bangui, les communautés des quartiers Castors, Yakité, Bloc Sara, Yalowa, Camerounais-Douala et Sanga-Bibalé ont signé le 23 mars un accord de bon voisinage et de réconciliation communautaire. A travers cet acte, elles ont manifesté leur engagement commun à mettre un terme aux hostilités, à interdire le port et l’usage d’armes par la population civile et à faciliter aussi bien la libre circulation des personnes et des biens que le retour, en toute sécurité et de manière pérenne, des populations qui avaient quitté ces quartiers depuis 2016. Conformément au texte, un comité de suivi sera créé et travaillera notamment avec les autorités et la MINUSCA.

De même, dans le Mbomou, ce sont les communautés des villages de Gambo et de Pombolo qui ont signé un Accord local de paix qui s’aligne sur l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR). Réunis pour la première fois le 20 mars, les comités locaux de paix se sont engagés à rapporter toute violation de l’APPR au Comité préfectoral de Bangassou, chef-lieu de la préfecture.

Les signataires ont pris 13 engagements, notamment de promouvoir un dialogue pacifique et de s’abstenir du recours à la violence pour résoudre les conflits. Ils ont également fait 20 recommandations adressées aux groupes armés (arrêt des hostilités, et levée durable des barrières illégales taxant la population), au Gouvernement, à la MINUSCA et aux acteurs humanitaires. Les signataires ont décidé de créer un comité de suivi de l’accord local composé de membres des deux comités. La région avait été secouée par la violence entre 2017 et 2018, avec des attaques répétitives entre les éléments de l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC à Pombolo) et les Anti-Balakas (Gambo) près de 200 morts et des milliers de personnes déplacées et une une situation humanitaire grave. « Si l’UPC n’est pas encore signataire de l’Accord local, ses représentants locaux ont indiqué soutenir le processus. Les représentants des Anti-Balakas de Gambo sont, eux, signataires », a indiqué le porte-parole.

Dans le même ordre, les communautés des villages de Zoubingui et Mbadje Lokoto, dans la Ouaka, dont les relations étaient tendues depuis janvier 2019, ont également célébré une journée de réconciliation le 23 mars. Les deux communautés ont décidé de se réconcilier et de promouvoir la paix et le pardon. Les autorités locales proposent de mettre en place un cadre de concertation pour soutenir l’initiative.

Afin de soutenir les efforts de paix en cours, la MINUSCA a organisé à Bossangoa mardi un atelier de formation sur la collecte et le traitement de l’information radiophonique en période post-conflit. Vingt journalistes et animateurs des radios communautaires Ndoyé et Voix de l’Ouham, ainsi que des correspondants régionaux de Radio Centrafrique et Radio Ndeke Luka y ont pris part.

Pour sa part, le porte-parole de la Force, le Major Soumana Garanké a indiqué que «la Force de la MINUSCA en collaboration avec la Police de la mission, les FACA et les forces de sécurité intérieure poursuivent les patrouilles de jour comme de nuit pour sécuriser certains lieux publics et les villes pour prévenir tout incident ou acte criminel. « A titre d’exemple, à Koundé la situation est sous contrôle. A Zoukoumbo, la Force continue d’escorter les camions sur l’axe Beloko-Bouar et y mène des patrouilles de façon régulière conjointement avec les FACA pour prévenir toute forme d’insécurité », a-t-il dit. Parallèlement, la Force de la MINUSCA poursuit des activités civilo-militaires pour apporter une aide dans divers secteurs aux populations. A Bangui, les casques bleus égyptiens ont conduit une campagne de consultation médicale gratuite au PK5 et à l’église Fatima.

Concernant la Police de la MINUSCA, son nouveau Commissaire, le Général de division Pascal Champion, a entamé une série de visites aux partenaires techniques et financiers et aux institutions du pays. Il a notamment été reçu en audience par le Ministre centrafricain de l’intérieur chargé de la Sécurité publique, Henri Wanzet Linguissara. Il a également visité les écoles de police et de Gendarmerie afin d’appréhender les réalités de ces deux écoles qui ont récemment accueilli la formation des 500 recrues.

L'AUTEUR
MINUSCA


Autres titres
France Compagnie aérienne : Air France relance ses vols vers le Libéria 
Bénin Transport aérien : Une compagnie aérienne nationale en projet 
Gabon Perturbations dans la desserte en électricité des régions Moyen-Ogooué, Ngounié et Nyanga 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Birao, la détermination d’un enseignant volontaire à rouvrir les portes de l’école 
République Centrafricaine L’ONU récompense la contribution du contingent gabonais à sa mission en RCA 
République Centrafricaine Un grand pas vers le vivre ensemble entre les habitants des 3e et 6e arrondissements de Bangui 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires