Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Session du Conseil des Ministres extraordinaire du dimanche 24 Mars 2019: Nomination de nouveaux chefs militaires et dissolution de l’Association Dan Na Ambassagou


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Session-du-Conseil-des-Ministres-extraordinaire-du-dimanche-24-Mars-2019:-Nomination-de-nouveaux-chefs-militaires-et-dissolution-de-l-Association-Dan-Na-Ambassagou

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Chef Suprême des Armées, a présidé le dimanche 24 Mars 2019 un conseil des Ministres Extraordinaire.

Le Conseil des Ministres extraordinaire de 30 minutes, tenu dans sa salle de délibération du Palais présidentiel de Koulouba avait à son ordre du jour deux points.

A l’issue du conseil, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement est revenu sur les grandes décisions prises lors de ce conseil des Ministres Extraordinaire, devant la presse:
« Le Président de la République, a réunit le conseil des ministres aujourd’hui en session extraordinaire pour prendre un certain nombre de décisions relatives aux derniers développements que la situation sécuritaire a notamment enregistré.

C’est ainsi que nous avons procédé à la dissolution de l’Association Dan na Ambassagou. Et pour indiquer clairement aux uns et autres que la protection de populations reste et restera le monopole de l’Etat, et pour inviter d’une manière encore plus ferme nos services, nos Forces à faire respecter de manière vigoureuse les différentes directives qui ont été données à savoir l’interdiction de circulation des engins à deux roues et des véhicules sur un certain nombre d’axes qui avaient été déterminés, et de désarmer de manière active toute personne qui ne devrait pas être armée.

Donc c’est extrêmement important et c’est un message de fermeté, de clarification que le Conseil a cru devoir vous apporter. Et puis, il sera procédé à la nomination de nouveaux chefs militaires. Le Président de la République comme vous le savez de manière volontariste a fait consacrer des ressources substantielles et importantes au réarmement moral et à l’équipement de nos Forces.

Le Président de la République a rendu hommage bien sûr à tout ce qui a été fait jusque là, jusqu’à présent, mais les derniers développements nous ont conduits à opérer les ajustements qui s’imposent afin de consolider les acquis qui ont été déjà enregistrés et de donner un second souffle à nos Forces afin qu’elles soient davantage à la hauteur des attentes des populations, des autorités, à commencer par le Chef suprême des Armées et qu’elles puissent faire face de manière plus adéquate aux défis nombreux et complexes qu’elles affrontent sur le terrain en consolidant un certain nombre de principe de fonctionnement et en essayant de remobiliser encore plus nos Forces.

Comme je l’ai indiqué le Président de la République et le Gouvernement ont salué le travail qui a été fait mais on estimé qu’il était à ce stade-ci important d’imprimer un second souffle en espérant que là également le message est clair, c’est en fonction des objectifs qui vont être nouvellement fixés aux uns et aux autres et chacun sera mieux jaugé ».

A l’entame du Conseil des Ministres Extraordinaire du jour, le Président de la République, très attristé par les événements survenus ce samedi 23 Mars 2019 dans le centre du Mali , précisément dans le village de Ogossagou ( Cercle de Bankass dans la Région de Mopti ) a fait observer une minute de silence en hommage aux personnes disparues suite à cet acte barbare et lâche.

La Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République.

L'AUTEUR
Primature


Autres titres
Congo RDC Armées : Discussions autour du rapatriement d’ex-combattants du M23 
Bénin Dialogue politique : Patrice Talon remet les conclusions au parlement 
Guinée Manifestations : La mort de quatre personnes fait craindre de nouvelles arrestations, selon Amnesty International 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Le Bénin va déployer 140 agents de police pour la MINUSMA 
Mali Les populations demandent le départ des forces étrangères 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du Mercredi, 02 Octobre 2019 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires