Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Emmanuel Tiando : la CENA n’est pas ‘’bourreau’’ des partis politiques


Politique

AFRICAHOTNEWS.NET | | Commenter |Imprimer
Emmanuel-Tiando-:-la-CENA-n-est-pas-‘-bourreau---des-partis-politiques

mercredi 13 mars, la Commission électorale nationale autonome (Céna) a fait une sortie publique à son siège à Cotonou, en réponse aux les allégations selon lesquelles elle aurait accordé un traitement de faveur à certains partis politiques contre d’autres, dans l’examen des dossiers de candidatures pour les prochaines législatives.

Il faudra retenir pour l’essentiel que la CENA est une institution au service de la nation et donc est tenue en tant que telle, à faire respecter la loi électorale. La non capacité à satisfaire les nouvelles exigences procédurales dans la constitution du dossier, ne devrait pas être perçue comme une manœuvre pour écarter certains partis selon l’institution.

« Au terme de ce travail préliminaire, une synthèse globale des observations relevées sur chaque dossier présenté a été faite et soumise à la délibération de la plénière. Il est important de faire noter que les dossiers des partis UDBN et USL n’ont pas fait objet de cet examen en raison de ce que leur déclaration de candidature était incomplète. Seules les déclarations de candidatures de l’Union Progressiste, le Parti du Renouveau Démocratique, Forces cauris pour le développement du Bénin, MOËLE-Bénin ont fait l’objet des observations préliminaires prescrites aux cadres (…) jai rappelé à tous les commissaires, leur devoir d’impartialité, d’objectivité et de neutralité dans l’examen des dossiers soumis à leur attention. C’est sur cette base que les dossiers de déclaration de candidature des partis a fait l’objet d’un examen minutieux en présence de tous les commissaires au regard des observations produites par tous les cadres de la CENA». Lit-ton dans la communication.

Le président Emmanuel Tiando a laissé entendre : « Au regard des décisions prises par la Commission électorale nationale autonome (Céna) nous ne voyons pas en quoi elle a fait preuve de favoritisme envers un parti politique au détriment des formations politiques comme le Parti du renouveau démocratique (Prd)… A la Céna, nous ne nous considérons pas comme des pères fouettards ni comme des préfets de discipline (…) Nous nous comportons comme des personnes qui comprennent les difficultés des partis politiques à surmonter toutes les exigences du nouveau code électoral »



Autres titres
Congo RDC Armées : Discussions autour du rapatriement d’ex-combattants du M23 
Bénin Dialogue politique : Patrice Talon remet les conclusions au parlement 
Guinée Manifestations : La mort de quatre personnes fait craindre de nouvelles arrestations, selon Amnesty International 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Dialogue politique : Patrice Talon remet les conclusions au parlement 
Bénin Montée du fleuve Mono : Déjà 20 villages inondés et 15 000 sinistrés à Lokossa 
Bénin Dialogue politique : Le gouvernement s’est penché sur les recommanadations 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires