Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso L’élevage de bétail offre une opportunité de réintégration pour des migrants rapatriés (OIM)


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
L-elevage-de-betail-offre-une-opportunite-de-reintegration-pour-des-migrants-rapatries-(OIM)

Au Burkina Faso, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), en collaboration avec le gouvernement et avec un financement de l'Union européenne (UE), soutient la création de groupes d'éleveurs de bétail pour aider des migrants rapatriés à se réintégrer dans leur pays d’origine.

Dans le centre-est et le centre-sud du Burkina Faso, les deux principales régions d'origine des migrants quittant ce pays, l'OIM a fourni environ 500 moutons, béliers, bœufs et ânes à 99 Burkinabè qui sont revenus de Libye et d'Algérie en 2018.

En plus de cette assistance en nature, les rapatriés ont reçu une formation en gestion d'entreprise, en exploitation coopérative et en techniques d'élevage, afin de favoriser leur réintégration durable.

Les sessions de formation, organisées tout au long de l'année par les partenaires techniques de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) et les directions régionales des ressources animales et de la pêche, leur ont permis d'acquérir les compétences nécessaires pour assurer la pérennité de leurs activités.

« La formation m'a permis d'apprendre les techniques d'engraissement du bétail. Visiter les fermes nous a non seulement permis de mettre en pratique les techniques agricoles, mais également de voir que l’engraissement, s’il est pratiqué selon les techniques, est efficace », a déclaré Iryassa, de la région centre-sud, cité dans un communiqué de l’OIM.

« Les agriculteurs nous ont donné des conseils utiles », a-t-il ajouté. « Nous pouvons maintenant travailler dans notre pays et, grâce à Dieu, nous réussirons. Il vaut mieux avoir 500.000 CFA dans votre pays que des millions à l’étranger ».

Osseni, un autre migrant burkinabè rentré en septembre 2017, a reçu une aide à la réintégration. Il est originaire de la région centre-est du pays et avait tout vendu pour aller en Libye.

« J'ai démarré mes activités d'élevage avec le soutien de l'OIM, qui m'a acheté des bœufs et du matériel. J'aime l'élevage parce que je réussis et que cela m'a aidé à construire ma maison. Mes parents sont très heureux de me voir vivant chez moi », a-t-il expliqué.

En 2018, 1.249 migrants burkinabès ont reçu une aide à la réintégration dans le cadre de l'Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants. Financé par l'Union européenne, ce projet vise à contribuer au renforcement de la gouvernance des migrations, à la protection, au retour volontaire assisté et à la réintégration durable des migrants de retour.



Autres titres
Inter Journée des veuves: l’ONU appelle à ne pas les abandonner et les laisser pour compte 
Côte D'Ivoire L'appel pressant des évêques pour la paix et une vraie réconciliation 
Gabon Transport routier: hausse des tarifs de 100f dès ce lundi 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Baccalauréat session 2019: le président du Faso souhaite bonne chance aux candidats 
Burkina-Faso Le nouveau code penal pourrait conduire jusqu’a dix ans de prison pour diffusion d’information sur les operations militaires 
Burkina-Faso Développement du secteur de la poste: l'Union postale universelle demande le soutien du président du Faso 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires