Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Blanchiment d'argent: le Nigeria, le Ghana, le Botswana et la Libye "blacklistés" par l'Union européenne


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Blanchiment-d-argent:-le-Nigeria,-le-Ghana,-le-Botswana-et-la-Libye-

Quatre pays africains viennent d’être proposés pour être ajoutés à la liste noire de l’Union européenne (UE) des pays à risque élevé en matière de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Le Nigeria, le Ghana, le Botswana et la Libye ont été annoncé par la Commission de l’Union européenne comme faisant partie des pays proposés pour compléter les 16 territoires déjà inscrits sur la liste noire de l’UE afin de les faire passer à 23.

D’après les informations relayées par la chaîne de télévision américaine CNBC, ces pays ont été ciblés en raison des « lacunes stratégiques dans leurs régimes de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme ». Cette mesure s'inscrirait dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d'argent après plusieurs scandales impliquant des banques de l'UE.

En cas de validation de la nouvelle liste par tous les Etats membres de l’institution européenne, ces quatre pays pourraient rejoindre l’Ethiopie mais également la Tunisie, pays inscrits en février 2018, sur cette liste noire. D’un autre côté, l’institution a annoncé le retrait de l’Ouganda de la liste.

Si l’inscription sur la liste noire de l’UE ne déclenche pas de sanction envers les pays en cause, elle permet à l’institution d’exercer certaines pressions, en obligeant par exemple les banques européennes à appliquer des contrôles renforcés sur les opérations financières impliquant des clients ou des établissements financiers dans ces pays.

Notons que le vote d’approbation de la nouvelle liste est prévu pour se tenir dans un mois au plus, alors que plusieurs pays tels que la Grande-Bretagne ont déjà commencé à émettre des réserves par rapport à sa pertinence.

Moutiou Adjibi Nourou



Autres titres
Mali 248 millions $ de la Banque mondiale pour la gouvernance, la résilience climatique, l’électricité et les mines 
Sénégal La BCEAO va tester l’e-paiement à grande échelle en août pour combattre la pénurie de petite monnaie dans le pays 
Ghana Le gouvernement annonce la construction d’une usine de chocolat avec le soutien de la Chine 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique L'OMS déclare l’épidémie d'Ebola en RDC urgence de santé internationale 
Afrique Réfugiés et migrants en Libye: l’ONU appelle l’UE et l’UA à empêcher de nouvelles pertes de vies 
Afrique CAN 2019: les quarts de finale dès ce mercredi 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires