Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Situation socio-politique: l’Imam Dramé Moussa prend position pour accompagner la paix et la stabilité durable en Côte d’Ivoire


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Situation-socio-politique:-l-Imam-Drame-Moussa-prend-position-pour-accompagner-la-paix-et-la-stabilite-durable-en-Cote-d-Ivoire

Le service communication de l’imam Dramé Moussa tient à démentir et à faire la précision sur des parutions dans la presse relative à son intervention après son sermon du vendredi dernier. Selon lui, il ne s’agissait pas d’une déclaration des imams de Grand Bassam comme on a pu le voir dans la presse, mais plutôt, d’une prière que l’imam Dramé Moussa a faite pour la paix et la stabilité du pays après la prière de vendredi.

Le vendredi 25 janvier dernier, après son sermon ; l’imam Dramé Moussa, Ambassadeur de la paix de la Fédération pour la paix universelle (Fpu) et membre de groupe de contact de haut niveau des nations unis, a prié pour la paix, la réconciliation et stabilité du pays. L’imam de la mosquée Fatima Zara de Grand-Bassam a jugé nécessaire qu’à la veille du congrès constitutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), fallait inviter les politiques à privilégier l’intérêt supérieur de la nation qu’est la paix et la stabilité. C’est pourquoi, l’imam Dramé a dit : « Le président Houphouët-Boigny disait souvent que la paix est la seconde religion de la Côte d’Ivoire. Les Ivoiriens ne doivent pas l’oublier ».

Aux politiques et à l’ensemble des Ivoiriens, l’imam Dramé Moussa s’est exhorté lui-même et ainsi que les autres à s’attacher à Dieu. « Seul Dieu est capable de réconcilier les cœurs. Que chacun, selon sa chapelle, prie sincèrement le Tout-Puissant, afin qu’il nous vienne en aide. Nous les guides religieux, sommes prêts à accompagner les hommes politiques dans la prière pour la paix », les a-t-il interpellés.

Pour clore la série de bénédictions, l’imam Dramé Moussa a exhorté les politiciens de Bassam en ces termes : « Ces deux illustres fils de Grand-Bassam doivent travailler la main dans la main, pour le bonheur de la municipalité centenaire ».

Notons que cette prière a été faite pour exclusivement pour la paix et la stabilité du pays et non pour une prise de position quelconque.

L'AUTEUR
IDM COM


Autres titres
Inter Les mauvaises conditions de travail sont le principal problème mondial de l'emploi, selon l’OIT 
Afrique La faim en Afrique poursuit sa progression (ONU) 
Burkina-Faso La 16ème Journée internationale contre les MGF annoncée pour le 20 février 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Collecte et recyclage des déchets électroniques: Bolloré Transport & Logistics s’y engage 
Côte D'Ivoire SEM Mamadou Haidara: quel bilan après un an à Washington, DC ? 
Côte D'Ivoire Déclaration de Monsieur le Ministre de la Communication et des Médias lors de la Journée mondiale de la radio 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires