Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Cameroun Paul Biya a composé son nouveau gouvernement


Politique

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Paul-Biya-a-compose-son-nouveau-gouvernement

Le président camerounais Paul Biya récemment déclaré vainqueur de l'élection présidentielle dans son pays a nommé un nouveau gouvernement et des hauts responsables de son administration vendredi 4 janvier 2019 en fin de journée. Philémon Yang qui jusque-là était Premier Ministre cède son fauteuil à Joseph Dion Ngute.

Ce dernier a longtemps été ministre délégué aux affaires étrangères, en charge des relations avec le Commonwealth. A ce niveau, les grands équilibres ont été maintenus, car une personnalité originaire des régions anglophone en proie à des revendications identitaires est à la tête du gouvernement.

Après le premier ministre, le président Biya a effectué quelques réaménagements dans l'équipe gouvernementale avec des choix qui sont diversement appréciés au sein de l'opinion publique camerounaise. Amadou Ali, l'un des vétérans du gouvernement a cédé son fauteuil de ministre chargé des relations avec les assemblées, à un jeune dénommé Wakata Bolvine.

Un autre jeune qui fait son entrée c'est Manaouda Malachie qui prend le portefeuille de la Santé Publique. Les portefeuilles clés comme ceux de la défense, des finances, l'économie et l'enseignement supérieur n'ont pas changé. Aussi, certaines nominations prennent des allures de récompense.

C’est le cas notamment de Jean de Dieu Momo, ancien opposant, et qui s’est rallié de manière assez spectaculaire à la cause du président réélu. C’est aussi le cas de Njoya Zakariaou, qui a affiché une certaine fermeté dans la gestion de l’ordre public, au cours de la phase préélectorale dans la capitale économique du pays Douala.

La liste complète des nominations

Premier Ministre : Joseph Dion Ngute (En remplacement de Philémon Yang)

Ministre d'Etat, Ministre de l'Enseignement Supérieur : Jacques Fame Ndongo (En poste)

Ministre Délégué à la Présidence en charge des Marchés Publics : Talba Malla (DG de la SONARA, en remplacement d'Abba Sadou)

Ministre Délégué à La Présidence chargé des Relations avec les Assemblées : Wakata Bolvine (en remplacement d'Amadou Ali)

Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural : Mbairobe Gabriel (en remplacement de Eyebe Ayissi, muté)

Ministre des Arts et de la Culture : Pierre Ismael Bidoung Kpatt (ancien Ministre des sports)

Ministre des Sports et de l'Education Physique : Narcisse Mouelle Kombi, (ancien Ministre des Arts et de la Culture)

Ministre de la Communication : Réné Sadi (en remplacement d’Issa Tchiroma Muté)

Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnel : Issa Tchiroma (en remplacement de Zacharie Perevet)

Ministre des Domaines du Cadastre et des Affaires Foncières : Henri Eyebe Ayissi, (précédemment Ministre de l'Agriculture)

Ministre de l'Education de Base : Laurent Serges Etoundi Ngoa, (précédemment ministre des PME et de l'Artisanat)

Ministre du Développement Urbain et de l'Habitat : Madame Courtes née Célestine Ketcha

Ministre des Mines de l'Industrie et du Développement Technologique : Dodo Ndocke Gabriel

Ministre des PME de l'Economie Sociale et de l'Artisanat : Bassilekin III Achille

Ministre de la Santé Publique : Manaouda Malachie

Ministre délégué auprès du ministre de la Justice garde des Sceaux : Jean de Dieu Momo

Ministre Délégué aux Transport : Njoya Zakariaou

Ministres chargés de Missions à la Présidence de la République : Benoît Ndong Soumet, Ghoghomu Paul Mingo

Secrétaire d'Etat à l'Education de Base : Kilo Vivia Asheri

Les ministres sortants

Jean Claude Mbwentchou, ex-ministre du développement urbain et de l’habitat.

André Mama Fouda ex-ministre de la santé publique

Abba Sadou ex-ministre des marchés publics

Ernest Gbwaboubou ex-ministre des mines

Jacqueline Koung à Bessike ex-ministre des domaines, du cadastre et des affaires foncières.

Mefiro Oumarou, ex-ministre délégué auprès du ministre des Transports.

Jean Pierre Fogui ex-ministre délégué auprès du ministre en charge de la Justice.

Rappelons enfin, que Paul Biya a choisi de conserver son Secrétaire Général de la présidence, Ferdinand Ngo’o Ngo’o, en faisant de lui un ministre d’Etat. Paul Elung Che et Mohamadou Moustapha ont été désignés comme des ministres délégués de la présidence.



Autres titres
Côte D'Ivoire Commune de Boundiali: la Ministre Mariatou Koné investie par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly 
Bénin Emmanuel Tiando : la CENA n’est pas ‘’bourreau’’ des partis politiques 
Côte D'Ivoire Le gouvernement parle de 'conditions' au retour de Gbagbo 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Cameroun Les USA appellent à des sanctions transparentes des militaires poursuivis pour exactions 
Cameroun Maurice Kamto dénonce des règlements de comptes politiques 
Cameroun 9 634 milliards FCFA ont été dépensés dans les importations entre 2015 et 2017, soit le double du budget 2019 de l’Etat (Officiel) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires