Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal L’opposition sénégalaise en vedette dans la presse locale


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA mettent le focus sur les sorties médiatiques d’opposants candidats à la présidentielle de 2019 sur la situation politique nationale et sur la santé judiciaire du pays.

« Aïssata Tall sur son soutien à un candidat : +Je n’exclus personne+ », soutient dans Le Quotidien l’avocate socialiste, présidente du mouvement Osez l’avenir et candidate à la présidentielle recalée au stade du parrainage par le Conseil constitutionnel.

C’est la même situation qu’a vécue avec cette instance l’ancien Premier ministre Hadjibou Soumaré qui « tire la sonnette d’alarme » dans WalfQuotidien en estimant que « l’heure est grave », mettant parallèlement en doute « la fiabilité du fichier électoral ».

Pour Ousmane Sonko, qui « crache ses vérités aux Sénégalais » dans L’AS, il déplore surtout leur « inertie » face aux « dérives » du pouvoir. « Les gens pensent que le combat pour la démocratie est l’affaire des hommes politiques. C’est un combat citoyen. Tous les Sénégalais doivent être impliqués. Il faut qu’on se dise la vérité », a-t-il martelé.

Quant à Malick Gakou, président du Grand Parti, il « prend Macky à parti(e) » dans L’Observateur et ironise que ce dernier « a bien raison de dire que le combat de la Présidentielle est déjà gagné ».

Par ailleurs, Libération informe que Karim Wade « a renoncé à sa nationalité française » pour les besoins de la présidentielle.

Sur le parrainage, le Mouhamadou Ngouda Mboup « invalide les PV du Conseil constitutionnel » dans Vox Populi. En effet, « les PV n’existent pas dans la nomenclature des décisions du Conseil constitutionnel », note l’enseignant-chercheur de droit public.

Sur la réforme du système judiciaire et l’indépendance de la justice, Sud Quotidien rapporte que « la société civile monte au front » là où « les magistrats accusent » notamment dans WalfQuotidien beaucoup de maux qui empêchent le bon fonctionnement de la justice.

Le quotidien national Le Soleil informe que « Pékin va financer l’autoroute Mbour-Kaolack » après la visite du ministre chinois des Affaires étrangères à Dakar.

En sport, le quotidien spécialisé Record revient sur la réponse du club anglais Everton sur les sollicitations de son homologue français, Paris Saint-Germain, pour son milieu sénégalais Idrissa Gana Guèye qui « vaut 30 milliards FCFA ».



Autres titres
Afrique de l'Ouest Au Comité des droits de l’enfant, la Côte d’Ivoire présente son numéro vert pour « enfants en détresse » 
Inter Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde 
Mali IBK honore le héros des inondations du 16 mai 2019 Mamoutou Diarra élevé à la médaille de « Sauvetage » intégrera la protection civile 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Situation sécuritaire du mois d’avril: le point de la Direction de la sécurité publique de la Police 
Sénégal Recrudescence des violences faites aux femmes: Ndèye Saly Diop Dieng dénonce des « actes ignobles et inhumains » 
Sénégal Communiqué du conseil des Ministres du 22 mai 2019 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires