Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine La banque mondiale octroie vingt-neuf (29) milliards de fcfa au gouvernement centrafricain dans le cadre du projet « seni sante »


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
La-banque-mondiale-octroie-vingt-neuf-(29)-milliards-de-fcfa-au-gouvernement-centrafricain-dans-le-cadre-du-projet--seni-sante-

Le Gouvernement Centrafricain et la Banque Mondiale ont signé ce mercredi 12 décembre 2018, au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, une convention relative au financement du projet « SENI SANTE » d’un montant total de vingt-neuf (29) milliards de FCFA, en vue d’améliorer les conditions de santé des adolescents et des femmes enceintes.

La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence « Justine KAZANGBA » dudit Ministère, présidée par le Chef de ce département M. Félix MOLOUA assisté de son collègue de la Santé Publique et de la Population, Pr. Pierre SOMSE.

Après le paraphe et échange des documents, le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, M. Jean- Christophe CARRET, venu pour la circonstance, s’est félicité de ce projet qui, selon lui, permettra d’améliorer les conditions de vie du couple mère et adolescent de 0 à 5 ans et la prise en charge des femmes qui accouchent par la césarienne.

Il a signifié que la Banque Mondiale appuie le système de santé en Centrafrique depuis 2012, tout en clarifiant que le présent projet a un caractère très particulier : « c’est un passage à l’échelle » a-t-il indiqué.

Il y aura deux innovations : La première est l’incorporation d’une dimension de la lutte contre la Violence Basée sur le Genre (VBG), la seconde est que ce projet vise tout le système de santé basé sur la performance et la stabilisation macro-économique.

M. Jean- Christophe CARRET a renchéri en disant que l’objectif aujourd’hui de son Institution, est d’intervenir dans le domaine socio-économique, nutritionnel et éducatif, « il nous faut un soin de qualité associé d’élément fondamental de l’amélioration de capital humain. »

Intervenant à son tour, le Ministre Félix MOLOUA, a remercié au nom du Gouvernement la Banque Mondiale qui fait partie des partenaires privilégiés de la République Centrafricaine, pour tous les appuis multiformes qu’elle apporte à la République Centrafricaine.

Le Ministre a rappelé que lors de la table ronde Des bailleurs de fonds en 2016 à Bruxelles, la Banque Mondiale avait promis contribuer à hauteur de 500 millions de dollars américains dans le cadre du RCPCA, mais aujourd’hui, nous sommes à 700 millions de dollars américains

Il a fait savoir que, les défis sont énormes, mais le Gouvernement a pu mobiliser 54%, de ressources auprès de bailleurs, durant les deux ans de la mise en œuvre du RCPCA. « La RCA a besoin des expériences de la Banque Mondiale passant par la transformation pour une chaîne de valeur, c’est une bouffée d’oxygène. », a-t-il conclu.

Le Ministre de la Santé Publique et de la Population Pr. Pierre SOMSE, l’heureux bénéficiaire de ce projet, a souligné l’importance dudit projet qui assurera la couverture sanitaire d’ici 2030, en intégrant la prise en charge du VBG, un volet très important dans le fonctionnement de nos services de santé.

L'AUTEUR
Ministère


Autres titres
Bénin Rétrocession des magasins UEMOA au Bénin: des modèles économiques pour quitter la précarité 
Kenya Le programme de logements sociaux du président Uhuru Kenyatta a déjà attiré plus de 30 milliards $ d'offres d'investissements (gouvernement) 
Afrique Le Mali introduit la taxe de 0,2% sur ses importations pour contribuer au financement de l’Union Africaine 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Les éditeurs de la presse centrafricaine se familiarisent avec l’Accord de paix 
République Centrafricaine Les chefs de quartiers de Ndele et des localités voisines s’affutent pour contribuer au processus de paix 
République Centrafricaine Echanges sur le mandat de la MINUSCA avec les populations de Baboua pour un meilleur accompagnement du processus de paix 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires