Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal L’opposition sénégalaise en vedette dans la presse locale


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La mise en place, hier jeudi à Dakar, de la plateforme opérationnelle de sécurisation (POSE) de la présidentielle de 2019 par les membres de l’opposition sénégalaise est le sujet le plus en vue dans les quotidiens sénégalais parvenues vendredi à APA.

« L’opposition +POSE+ son verrou », titre SudQuotidien, là où Le Quotidien indique que « l’opposition pose ses jalons » pour sécuriser le processus électoral même si « le PDS ne s’aligne pas ».

Selon le premier journal cité, cette nouvelle plateforme vise à « contrecarrer la stratégie de +hold-up électoral+ que le pouvoir installerait subrepticement pour passer en force au premier tour », prévu le 24 février 2019.

Dans L’Observateur, qui titre que « l’opposition prend pose contre Macky », l’ancien Premier ministre Idrissa Seck y souligne que « le hold-up électoral échouera » là où Malick Gackou du Grand parti estime que « c’est dans le combat que nous pourrons avoir des élections transparentes ».

En effet, « l’opposition flaire un hold-up », clarifie L’AS, ponctuant ses propos d’une photo des cadors de l’opposition. Echarpe aux couleurs nationales autour du cou, ils ont tous un air sérieux.

Pour sa part, VoxPopuli reprend en Une le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye qui « persiste et signe » sur le fait que « Karim (Wade) n’est pas inscrit sur les listes électorales ». « C’est le contraire qui m’aurait étonné », note-t-il, ajoutant en revanche ne pas avoir des cartes d’identité pour les militants du PDS mais « des cartes d’identité pour les Sénégalais ».

Sur la présidentielle de 2019, le quotidien national Le Soleil renseigne que « le matériel électoral (est) en cours d’acheminement ».

Sur un dernier sujet en rapport avec la « corruption au Sénégal », le quotidien EnQuête décèle « l’ampleur du mal ».

Sur la base d’un nouveau livre d’un docteur sénégalais en études du développement, le journal retrace « plus de 50 ans de prévarication des ressources publiques », expliquant notamment « comment presque tout le monde est corrupteur et presque tout le monde est corrompu ».



Autres titres
République Centrafricaine Le Représentant Spécial souligne que la fin de la crise passe par le dialogue 
Bénin Décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission de la CEDEAO 
Côte D'Ivoire Election à la Présidence de L’UNJCI: le Ministre Sidi Touré échange avec les candidats 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal La BCEAO va tester l’e-paiement à grande échelle en août pour combattre la pénurie de petite monnaie dans le pays 
Sénégal CAN 2019: Macky Sall aux Lions, « Remporter le titre continental! » 
Sénégal Le communiqué du Conseil des ministres du 10 juillet 2019 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires